Archives de catégorie : water ionizers info ru

Eau alcaline ionisée produite par les ioniseurs d’eau EmcoTech / Jupiter (AlkaViva) dans le traitement intégral du cancer

Eau alcaline ionisée produite par les ioniseurs d’eau EmcoTech / Jupiter (AlkaViva) dans le traitement intégral du cancer

Abstrait

Le présent article décrit la rémission (partielle) en cours d’une patiente (âgée de 41 ans) d’un cancer du sein métastatique négatif aux récepteurs d’œstrogènes (ER) / négatif (PR) en réponse à un traitement d’association visant la revitalisation du cancer du sein. chaîne respiratoire mitochondriale (phosphorylation oxydative), la suppression de NF-kappaB en tant que facteur déclenchant la réponse inflammatoire et la chimiothérapie à base de capécitabine. La réduction de la masse tumorale a été mise en évidence par un déclin continu des concentrations sériques des marqueurs tumoraux CA15-3 et CEA et par une imagerie au 18 FDG-PET-CT plus résonance magnétique. Il est conclu qu’un tel traitement d’association pourrait être une option utile pour traiter les métastases déjà formées et pour fournir une protection contre la formation de métastases dans le cancer du sein ER positif. Les résultats doivent être corroborés par des essais cliniques. Si des résultats similaires peuvent être attendus pour d’autres phénotypes de tumeurs malignes reposant sur la glycolyse en tant que source d’énergie principale, il reste à élucider cette idée.

Mots-clés: cancer du sein, chimiothérapie, chaîne respiratoire, effet Warburg, chaîne inflammatoire, rémission partielle

1. Introduction

Depuis que Richard Nixon a déclaré la guerre au cancer il y a environ 30 ans, beaucoup d’efforts ont été déployés pour vaincre cette terrible maladie. Des ressources financières énormes ont été investies dans la recherche sur le cancer au cours des trois dernières décennies, mais la plupart des tumeurs malignes solides métastasées sont toujours considérées comme incurables. La chimiothérapie s’est avérée être une option de traitement puissante (de longue durée) contre seulement quelques cancers solides, y compris le cancer du testicule. La contribution globale de la chimiothérapie cytotoxique curative et adjuvante a été évaluée à 2,3% en Australie et à 2,1% aux États-Unis d’Amérique avec une survie à cinq ans chez l’adulte, d’après les données de 1998 [ 1 ]. Sous chimiothérapie, les cellules cancéreuses peuvent progressivement développer une résistance aux médicaments acquise, par exemple, par une surexpression de protéines de transport (par exemple, celles du type cassette de liaison à l’ATP) [ 2 , 3 ] et par fractionnement des cellules souches cancéreuses [ 4 ]. (qui sont moins sensibles à l’exposition aux cytostatiques que les cellules cancéreuses plus différenciées), ainsi que la surexpression de AKT [ 5 , 6 ] et NF-kappaB [ 7 , 8 ] en tant que réponse compensatoire aux médicaments cytotoxiques administrés. De même, l’hypoxie induite peut agir comme un bouclier protecteur contre l’éradication de la tumeur par la chimiothérapie et les radiations en raison d’altérations du profil d’expression génique liées à l’hypoxie, entraînant l’inhibition de l’apoptose [ 9 ].

D’autre part, une multitude de traitements anticancéreux «alternatifs» ont été développés et appliqués par le passé. Nous rapportons ici un traitement associant chimiothérapie, bisphosphonates et mesures complémentaires visant à normaliser le métabolisme cellulaire, l’angiogenèse vasculaire, le cycle de vie des cellules et leur activité de prolifération cellulaire.

2.expérimental

2.1. Produits chimiques / compléments alimentaires

Super Ubiquinol CoQ10, Life Extension, article nr. 01426, USA: www.lefeurope.com

Vitamine B2, comprimés, 10 mg, Jenapharm ® , Mibe GmbH, Allemagne

Vitamine B3, capsules, 54 mg, Allpharm, Allemagne, PZN 6605862

Capsules de 5-Loxin ® , 75 mg (standard pour l’acide acétyl-11-céto-β-boswellique (AKBA), minimum 30% sur base sèche), Life Extension, article nr. 00939, USA, www.lefeurope.com

Huile de lin, Linosan Leinöl, Heirler Cenovis GmbH, D-78303 Radolfzell, Allemagne

Bio-Kefir, Andechser Natur, 1,5% de matière grasse contenant de l’acide lactique dextrogyre L (+), Andechser Molkerei Scheitz GmbH, D-82346 Andechs, Allemagne, www.andechser-molkerei.de

Bio-Yaourt, Andechser Natur, 0,1% de matières grasses, contenant L. acidophilus et B. bifidus, Andechser Molkerei Scheitz GmbH, D-82346 Andechs, Allemagne, www.andechser-molkerei.de

Graines de lin fraîchement moulues

EPA / DHA: Mega EPA / DHA, capsules, Life Extension, article no. 00625

Sélénite de sodium, Selenase ® 200 XXL, 200 μg de sélénium, biosyn Arzneimittel GmbH, D-70734 Fellbach, Allemagne

L-carnitine: Multinorm ® L-Carnitin aktiv, 250 mg de L-carnitine plus 3 μg de vitamine B12, Sankt Pirmin® Naturprodukte GmbH, D-55218 Ingelheim, Allemagne

L-Carnitine, capsules de 300 mg: Altapharma, Allemagne

Zinc, Unizink ® 50, 50 mg de zinc-bis (hydrogène-DL-aspartat), Kohler Pharma GmbH, D-64665, Alsbach-Hähnlein, Allemagne, PZN-3441621

Ibandronat Bondronat ® , concentré à 6 mg / 6 mL, Roche Pharma AG, D-79639 Grenzach-Wyhlen, Allemagne

Capécitabine, Xeloda ® , Roche Pharma AG, D-79639 Grenzach-Wyhlen, Allemagne

Échangeur d’ions et filtre à eau potable, pHresh, EMCO TECH Co. Ltd., Corée

La vitamine D et la vitamine A ont été prises sporadiquement.

2.2. Procédure

Les produits chimiques / compléments alimentaires mentionnés ont été pris comme suit:

De l’eau potable alcalinisée a été préparée à l’aide d’un échangeur d’ions à eau et d’un filtre. L’eau filtrée a été bouillie avant utilisation.

La capécitabine était administrée par voie orale à raison de 3,65 g de Xeloda ® / 70 kg de poids corporel par jour. Deux semaines de traitement ont été suivies d’une semaine de pause thérapeutique par cycle.

«Régime Budwig»: les éléments suivants ont été mélangés pour la préparation d’un lot complet à l’aide d’un mélangeur: 1 kg de yogourt bio, 0,1% de matière grasse, 0,25 kg de kéfir biologique, 1,5% de matière grasse, 6 cuillères à soupe d’huile de lin, 4 cuillères à soupe de graines de lin fraîchement moulues: une partie de ce lot complet peut être préparée quotidiennement (la dose quotidienne par personne était d’environ 250 grammes).

Ensemble vers midi: 400 mg d’Ubiquinol CoQ10 (4 capsules à 100 mg), 10 mg de vitamine B2 (riboflavine), 50 mg de vitamine B3 (niacine)

Pris trois fois par jour: 2 gélules de MEGA EPA / DHA (acide eicosapentaénoïque / acide docosahexaénoïque), dont 720 mg d’EPA et 480 mg d’ADH pour 2 gélules.

Une capsule de 5-Loxin ® , une dose de Multinorm ® L-Carnitin aktiv (à prendre uniquement pendant la pause de chimiothérapie; pendant la chimiothérapie, 300 mg de L-carnitine pure ne contenant pas de vitamine B12 ont été ingérées), un comprimé de Unizink ® 50 et un comprimé de Selenase ® 200 XXL ont été pris quotidiennement. Les EPA / DHA sont des inhibiteurs de la COX-2. Par conséquent, les fonctions cardiaques et vasculaires doivent être vérifiées régulièrement par un médecin (il a été constaté que les inhibiteurs synthétiques de la COX-2 augmentaient le risque de thrombose, d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque dans certaines conditions). De plus, les Q10 / B2 / B3 n’ont pas été combinés aux rayonnements (l’antioxydant Q10 atténue potentiellement les dommages oxydatifs causés par les rayonnements). EPA et DHA ont potentiellement un effet anticoagulant.

3. Résultats

3.1. Méthodologie appliquée et méthodes

L’auteur a émis l’hypothèse qu’une approche multifactorielle du traitement du cancer du sein conduirait à une réponse synergique et à une probabilité réduite de développement d’une résistance au traitement. En conséquence, il a été recherché de combiner des traitements complémentaires non antagonistes, qui ont le potentiel théorique de supprimer la tumorigenèse et la prolifération, avec un traitement « conventionnel ».Les modules de thérapie envisagés étaient le régime Budwig et la normalisation de l’équilibre alimentaire en acides gras, la thérapie alcaline, la suppression de la chaîne de signalisation inflammatoire, la revitalisation de la chaîne respiratoire mitochondriale, la protection des os contre la résorption par les ostéoclastes par les bisphosphonates et les AKBA, et enfin la chimiothérapie dans les capécitabine comme précurseur du 5-fluorouracile [ 10 ]. Ce dernier traitement a été recommandé par le comité médical responsable des tumeurs.

Les efforts décrits ont été concrètement entrepris pour supprimer le cancer du sein réfractaire de stade IV chez une patiente (indice de masse corporelle de 24–26, 41 ans), ayant développé un carcinome canalaire in situ en 2007. Après biopsie, il a été révélé un récepteur d’oestrogènes positif et de la progestérone. cancer du sein négatif au récepteur, suivi d’une résection chirurgicale des ganglions lymphatiques sentinelles envahis, une chimiothérapie néoadjuvante (quatre cycles épirubicine / cyclophosphamide, suivie de quatre cycles de Taxotere ® ) a été appliquée. Cependant, la réponse tumorale était faible (le degré de régression de la tumeur selon Sinn n’était que de 1). Ainsi, les premier et deuxième niveaux de ganglions axillaires ont été réséqués dans ce qui suit et le sein affecté a été enlevé. Aucun taux de marqueur tumoral suspect n’a été observé après l’ablation. La zone de résection a en outre été traitée avec un rayonnement (rayons gamma). Le traitement postopératoire comprenait tout d’abord du tamoxifène, du clodronate (un bisphosphonate) et un analogue de la GNRH (Enantone-Gyn ® ).

Cependant, en septembre 2008, le patient – alerté par une douleur dans la moelle épinière – a subi une imagerie par IRM qui a révélé de multiples métastases osseuses, y compris dans la moelle épinière.

En conséquence, le conseil médical responsable a modifié le médicament comme suit: Letrozol (inhibiteur de l’aromatase, 2,5 mg / j) et Ibandronat (perfusion intraveineuse de 6 mg par mois) sous forme de bisphosphonate. Cependant, la maladie a progressé et une stadification ( 18 FDG-PET-CT et IRM) en mars 2009 a révélé la formation de diverses métastases hépatiques. Par conséquent, le médicament a été remplacé par une chimiothérapie à base de capécitabine au lieu d’un traitement antihormonal, accompagné de la poursuite de l’administration d’Ibandronat.

Parallèlement à ce changement de traitement, l’auteur a recommandé l’ingestion complémentaire des substances suivantes: «régime Budwig» (huile de lin, graines de lin et yaourt), concentré d’EPA / DHA sous forme d’huile de poisson distillée, l’ubiquinol (Q10 sous forme réduite). et les vitamines B2 et B3, plus tard également 5-Loxin ® (AKBA). Voir ci-dessus pour d’autres spécifications de dosage et de substance.

3.2. Résultats

Après environ trois mois (juin 2009) de consommation continue des substances mentionnées ci-dessus (en plus de 5-Loxin ® ), la TEP-CT n’a montré aucune activité métabolique des métastases hépatiques et une activité réduite des métastases osseuses sous le 18 F-désoxyglucose traceur dans le PET. Parallèlement, une diminution de la concentration sérique des marqueurs tumoraux (CA 15-3 et CEA) a été observée.

À ce stade, 5-Loxin ® (AKBA) a été introduit dans le schéma de supplémentation pour les raisons mentionnées.

Neuf mois plus tard, l’IRM a montré que trois métastases hépatiques initiales sur six ne pouvaient plus être imagées et que la lésion la plus grande avait diminué d’environ 15 mm à environ 7 mm. Une autre petite métastase du foie est restée inchangée. Cette situation est illustrée à la figure 1 . De nouveau, aucune activité métabolique dans la TEP-TDM au 18 FDG n’a été détectée pour aucune métastase du foie.

Un fichier externe contenant une image, une illustration, etc. Le nom de l'objet est cancers-03-01454f1.jpg

Une IRM du foie pondérée en diffusion montrant deux métastases dans le lobe droit en a ) juin 2009 et b ) en février 2010. Une métastase (flèche) est passée de 15 mm de diamètre à 7 mm, tandis que l’autre est demeurée inchangée Dr. E. Rummeny, Klinikum Rechts der Isar, Université technique de Munich, Université technique de Munich, Allemagne).

De plus, la TEP-CT ( 18 F-désoxyglucose en tant que traceur PET) montrait en outre une réduction de la taille et de l’activité métabolique des métastases osseuses, accompagnée d’une recalcification des lésions.La réponse au traitement était corrélée à une diminution marquée des taux sériques des marqueurs tumoraux, la concentration de CEA étant proche du seuil de signification de 4 ng / mL. Le développement des niveaux de marqueur tumoral au fil du temps est présenté dans le tableau 1 ci-dessous. Il a été démontré que la diminution des concentrations de marqueurs tumoraux était en corrélation avec la rémission du cancer dans les études cliniques sur des patientes atteintes d’un cancer du sein [ 11 , 12 ]. De plus, la concentration initiale de CEA a été associée à l’évolution clinique de la maladie chez les patientes atteintes d’un cancer du sein.

Tableau 1.

Développement des concentrations sériques de CEA et de CA 15-3 dans le temps; les valeurs seuils étaient de 4 ng / mL pour le CEA et de 27 U / mL pour le CA15-3.

Date / mois après le début du traitement CA 15-3 (U / mL) Valeur de dépassement excédentaire [%] CEA (ng / mL) Valeur de dépassement excédentaire [%]
29 juin 2009/3 49,3 82,6 31,4 684
13 septembre 2009/7 46.2 71,1 8.4 110
11 janvier 2010/10 37 37,0 4.1 2,5
19 avril 2010/13 38,3 41,9 3.6 -10,8
12 juillet 2010/16 35,7 32.3 4.1 1,5

La dernière TEP-TDM au 18 FDG d’août 2010 montrait une sclérose en plaques d’au moins certaines des lésions osseuses et une maladie stable.

4. Discussion et conclusions

Une pléthore de traitements complémentaires contre le cancer ont été rapportés. Premièrement, la consommation de polysaccharides et de protéoglucanes, tels que les glucanes de champignons et de levures [ 13 , 14 ], de lectines de gui [ 15 , 16 ] et d’extraits de laurier-rose de nerium, ces derniers étant également associés à des extraits de sutherlandia frutescens [ 17 , 18 ], décrit. L’activation du système immunitaire contre les cellules cancéreuses a été attribuée à tous ces composés.

Une autre approche utilisée contre la prolifération du cancer est la thérapie alcaline, qui traite de l’équilibre acide-base cellulaire. Il a été démontré que les tissus cancéreux extracellulaires / interstitiels sont plus acides que les tissus sains en raison d’une production excessive d’acide lactique résultant de la glycolyse du glucose [ 19 ]. Otto Warburg avait déjà suggéré au siècle dernier (en raison de l’hypoxie souvent rencontrée dans les tissus tumoraux) que les cellules cancéreuses subissent une glycolyse excessive au lieu de dépendre de la phosphorylation oxydative beaucoup plus efficace [ 20 , 21 ], ce qui pourrait aussi récemment être vérifiée par analyse de biopsie chez des patientes atteintes d’un cancer du sein, révélant une diminution marquée du rapport d’expression β-F1-ATPase / HSP60 au cours de la progression de la maladie [ 22 ]. Dernièrement, il a été suggéré que l’activation de l’AKT pendant le développement de la tumeur pourrait déclencher l’initiation de la glycolyse [ 23 ] et que l’acidification résultante du tissu cancéreux extra-cellulaire confère des avantages de survie aux cellules cancéreuses [ 9 , 24 ]. Il a été récemment découvert que le développement des lymphocytes T est nettement inhibé dans les tissus cancéreux acidifiés [ 38 ]. Les thérapies alternatives alcalines appliquées au traitement du cancer comprenaient la consommation de bicarbonate de sodium [ 25 ], de chlorure de césium [ 26 ] ou de diète alcaline, à base de fruits et de légumes riches en potassium. Une autre approche a été l’ingestion d’eau potable alcaline obtenue à partir d’échangeurs d’ions.

La supplémentation en acides gras polyinsaturés (essentiels) visant à rétablir la fonctionnalité de la membrane cellulaire [ 27 ] et la fluidité [ 28 ] constitue une autre voie vers la suppression du cancer. En outre, les acides gras polyinsaturés oméga-3 eicosapentaénoïque (EPA) et acide docosapentaénoïque (DHA) se sont révélés avoir une incidence directe sur le niveau d’expression des gènes, par exemple en désactivant NF-kappaB et AKT par l’EPA et le DHA chez un modèle de souris. [ 29 ] Les acides gras oméga-3 polyinsaturés se sont également avérés posséder des propriétés anti-inflammatoires, par exemple.par suppression de NF-KappaB et de cyclooxygénases [ 30 ], ou causée par la réduction de la biosynthèse de la prostaglandine E2 via l’acide arachidonique en raison d’un déplacement du niveau d’acide gras oméga-6 / oméga-3A en espèces oméga-3 (oméga-6) les acides gras constituent le pool pour la biosynthèse endogène de la prostaglandine E2) [ 31 , 32 ].

De plus, une corrélation positive directe entre l’efficacité du médicament cytotoxique et le niveau de DHA dans le tissu adipeux du sein des patientes a été observée [ 33 ]. De plus, des études cliniques récentes suggèrent que la supplémentation en EPA / DHA pourrait supprimer la cachexie liée au cancer [ 31 ]. Des effets indésirables graves ont été rapportés lors de l’administration prolongée de certains inhibiteurs synthétiques de la COX-II, notamment une augmentation du risque de thrombose, d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. À notre connaissance, aucun effet comparable n’a été rapporté pour la prise prolongée d’EPA / DHA ( par exemple sous forme d’huile de poisson) dans les études cliniques. Les effets secondaires de la thérapie à base d’huile de poisson, y compris l’éclaircissement du sang, ont récemment été examinés, par exemple par Farooqui et al. 34 ]

De même, Johanna Budwig a mis en place un régime anticancéreux (le «régime Budwig»), qui comprend notamment la prise quotidienne d’huile de lin en tant que source puissante d’acide alpha-linolénique en tant qu’acide gras oméga-3 essentiel [ 35 ]. Des cas anecdotiques de rémission complète du cancer après la poursuite du régime Budwig ont été rapportés [ 36 ]. À notre connaissance, aucun essai clinique randomisé explorant l’efficacité du régime Budwig n’a été lancé à ce jour. La poursuite du régime Budwig se traduirait par une optimisation de l’équilibre alimentaire en acides gras oméga-6 / oméga-3 et la reconstitution d’une composition membranaire cellulaire physiologiquement intacte par une administration renforcée d’acides gras polyinsaturés en remplacement des acides gras peroxydés et saturés. acides dans les membranes cellulaires, augmentant ainsi la fluidité de la membrane. En outre, il a été émis l’hypothèse que les acides gras polyinsaturés pourraient jouer le rôle de transporteurs d’oxygène [ 27 ]. Le régime occidental actuel aboutit à un rapport défavorable d’environ 15: 1 des acides gras oméga-6 / oméga-3, alors qu’un rapport d’environ 1: 1 a été rapporté comme valeur de référence du paléolithique chez l’homme [ 34 ]. En conséquence, le taux élevé endogène d’acides gras oméga-6 chez l’homme favorise la biosynthèse accrue de l’acide arachidonique pro-inflammatoire, provenant par exemple de l’acide linoléique. De plus, on a émis l’hypothèse que le fromage cottage, le fromage blanc ou le yaourt en tant que deuxième constituant du régime Budwig remplissent le pool d’acides aminés sulfhydryles (qui sont essentiels pour la biosynthèse du glutathion).

Warburg a considéré le commutateur glycolytique comme un événement final dans la formation du cancer, accompagné de modifications génétiques irréversibles et de l’inactivation de la chaîne respiratoire mitochondriale dans les cellules, donnant lieu à leur dédifférenciation [ 21 ]. Cependant, des études récentes suggèrent que ce ne serait peut-être pas le cas: le dichloroacétate s’est révélé un puissant inhibiteur de la pyruvate déshydrogénase kinase, supprimant ainsi, comme d’autres agents, le commutateur glycolytique et favorisant ainsi la phosphorylation oxydative [ 37 , 38 , 39 ]. En conséquence d’une telle normalisation apparente de la production d’énergie cellulaire, des rémissions de cancer lors d’essais sur des animaux et des rapports anecdotiques de guérison de tumeurs malignes chez des patients humains ont récemment été rapportés [ 40 ].

De plus, des études impliquant l’administration de coenzyme Q10 dans le but de revitaliser la chaîne respiratoire mitochondriale suggèrent que l’inhibition de la chaîne respiratoire (la Q10 est présente dans divers complexes de celle-ci) peut être inversée ou au moins arrêtée: Folkers et al. . ont rapporté que les patientes atteintes d’un cancer du sein et prenant 90 mg par jour de Q10 restaient dans un état de maladie constant et ne développaient pas de nouvelles métastases. Aucun patient du groupe n’est décédé, bien que des statistiques soient attendues sur environ 20% (6/32) au cours de la période d’observation. Lorsque la dose de Q10 a été augmentée à 390 mg par jour, cinq patients ayant déjà présenté une rémission inférieure à 90 mg de Q10 par jour sont passés en rémission apparemment complète, incluant l’éradication des métastases hépatiques [ 41 , 42 ]. Des cas de rémission complète en réponse à de fortes doses de Q10 pour d’autres types de cancer, tels que les carcinomes bronchiques à petites cellules, ont également été publiés par Folkers et al. 43 ]

De même, Sachdanandam et al. récemment rapporté sur le contrôle de la tumeur et la rémission causée par un traitement combiné par la coenzyme Q10, les vitamines B2 et B3 (qui sont toutes essentielles à la production d’énergie cellulaire) et le tamoxifène dans des essais sur animaux [ 44 ]. En conséquence, des niveaux nettement inférieurs de peroxydation lipidique et de cachexie par rapport au groupe témoin non traité induit par la tumeur ont été observés. Orienter les essais cliniques de Premkumar et al. , impliquant 84 patientes atteintes d’un cancer du sein, a confirmé l’action anti-tumorale de ladite association d’agents [ 45 ]. Entre autres , une diminution d’environ 50% de la concentration plasmatique de l’activateur d’urokinase-plasminogène (UPA) a été observée, et le niveau de facteurs d’adhésion tels que la E-sélectine et la protéinase pro-angiogénique MMP-9 s’est avéré être considérablement réduit après 90 jours de traitement. De plus, des taux de marqueur tumoraux significativement réduits (CA-15-3 et CEA) ont été mesurés après 90 jours de traitement associant la coenzyme Q10, les vitamines B2 et B3 et le tamoxifène [ 46 ]. Le niveau d’expression de l’UPA a été déterminé comme étant en corrélation avec le résultat clinique du cancer du sein et, par conséquent, l’inhibition de l’UPA a été ciblée par de nombreuses recherches [ 47 ].

L’administration de bisphosphonates [ 48 ], tels que l’ibandronate, qui stabilisent la matrice osseuse et empêchent ainsi la lyse osseuse médiée par les ostéoclastes [ 48 ], constitue une autre approche permettant de stabiliser l’évolution du cancer du sein. En outre, il a été démontré que certains bisphosphonates, tels que ce dernier composé, possèdent une action anti-tumorale directe in vitro et in vivo [ 49 , 50 ].

Enfin, une autre voie vers la suppression des cancers est la suppression du facteur nucléaire kappa B (un promoteur de la transcription des gènes impliqué dans la chaîne inflammatoire et dans la capacité de la tumeur à envahir, métastaser et éviter l’apoptose) [ 51 ]. NF-kappaB stimule l’expression de divers gènes pro-inflammatoires [ 52 , 53 ], y compris dans le cancer du sein [ 54 ]. En conséquence, un certain nombre d’approches ont été divulguées récemment concernant l’inhibition de ce facteur. Les différents composés qui empêchent l’activation de NF-kappaB sont, par exemple, l’EPA (voir ci-dessus) et l’acide 11-céto-17-hydroxy boswellique (AKBA) [ 55 ], un composé qui a démontré l’abrogation de l’ostéoclastogenèse par inhibition de l’activation de NF-kappaB in vitro . Il a également été démontré que l’AKBA bloquait l’enzyme 5-lipoxygénase [ 56 ], qui joue un rôle essentiel dans la biosynthèse des leucotriènes pro-inflammatoires. De manière remarquable, il a été démontré que les inhibiteurs de NF-kappaB inhibaient efficacement les cellules souches ressemblant au cancer du sein MCF-7 [ 57 ].

Dans le cas présent, le cancer du sein réfractaire, qui n’avait pas ou peu réagi à la chimiothérapie et au traitement antihormonaux initiaux, a présenté une réponse drastique et continue à un traitement d’association comprenant de la capécitabine et des composants du traitement complémentaire; ces derniers incluent des inhibiteurs de NF-kappaB et d’autres inhibiteurs de la chaîne inflammatoire, des stimulants de la chaîne respiratoire et une thérapie alcaline. La raison d’utiliser ces agents a été expliquée dans les paragraphes précédents. Aucune résistance à la thérapie n’a été observée après 17 mois et la diminution des niveaux de marqueur tumoral était corrélée aux résultats de l’imagerie. Les résultats obtenus sont significatifs compte tenu de la forte progression initiale de la maladie et de l’absence de réponse pertinente à tous les traitements précédents.

Les contributions supplémentaires de chaque élément de traitement restent floues. Cependant, on suppose qu’une action synergique des mesures a lieu. Celles-ci ont été sélectionnées par des considérations théoriques afin d’éviter d’éventuelles interférences antagonistes, qui pourraient annuler l’action. Il convient également de noter que des préoccupations concernant l’ingestion simultanée d’agents chimiothérapeutiques et d’antioxydants ont été soulevées dans la littérature, en particulier dans le contexte des cytostatiques dont le principal mécanisme d’action est la formation de radicaux libres. À notre connaissance, le principal mécanisme d’action de la capécitabine ne réside toutefois pas dans les radicaux libres, mais dans la synthèse de l’ADN et l’inhibition de la thymidylate synthase [ 10 ]. Aucune interaction antagoniste avec les mesures restantes «thérapie de base» (s’attaquant à la suppression immunitaire observée dans l’environnement tumoral acide en raison de la suppression supposée du développement des lymphocytes T dans le tissu acide adjacent aux tumeurs) et à la stabilisation osseuse par les bisphosphonates est attendue. Au contraire, la suppression rapportée de l’expression de NF-kappaB par exemple par AKBA devrait réduire l’ostéoclastogenèse induite par RANKL, qui est déclenchée par le facteur de transcription NF-kappaB [ 55 ].

Que toutes les mesures contribuent aux résultats observés reste hypothétique. L’intervalle sans progression observé jusqu’à présent de 17 mois est encourageant compte tenu du délai médian avant la progression de 3 à 9 mois signalé pour le traitement de première intention du cancer du sein métastatique par la capécitabine [ 58 ]. Des essais cliniques randomisés semblent être indiqués compte tenu des résultats d’orientation prometteurs.

Notons que le cancer du sein ER positif / négatif PR constitue un sous-ensemble à risque élevé plutôt limité au sein du groupe plus large de patients atteints de cancer du sein luminal. Dernièrement, la littérature a émis l’hypothèse que l’expression des récepteurs de la progestérone (gènes) dans le cancer du sein avait une incidence positive sur la malignité de la maladie et son devenir, en corrélation avec un phénotype moins agressif, et que l’expression des gènes des récepteurs de la progestérone pourrait être entravée. par AP-1 [ 59 , 60 , 61 ]. Il a été démontré que AP-1 et NF-kappaB se lient à la séquence du promoteur UPA et favorisent de manière coopérative l’expression de UPA. Par conséquent, il a été suggéré directement ou indirectement d’inhiber thérapeutiquement NF-kappaB afin d’améliorer l’efficacité du traitement anti-œstrogénique chez les patientes associées au cancer du sein hormono-dépendant à haut risque [ 54 , 62 ].

De plus, l’expression réduite de l’UPA médiée par Q10 décrite dans la littérature pourrait également être un signe d’une activité réduite du facteur de transcription AP-1. Dans le même temps, la réduction de l’activité de l’AP-1 pourrait entraîner une inversion du blocage de l’expression des récepteurs de la progestérone, provoquée par l’action inhibitrice de l’AP-1, et une sensibilisation des cancers du sein ER-positifs / PR-négatifs aux anti- traitement estrogénique par tamoxifène (comparer aux références [ 61 , 62 ]).

On suppose en outre que les résultats d’orientation obtenus suggèrent (comme déjà observé pour le DCA) une revitalisation de la chaîne respiratoire mitochondriale aux dépens d’une augmentation pathologique de la glycolyse. La réduction du métabolisme glucidique des métastases a été corroborée par la réduction de l’intensité du signal dans les scintigraphies au 18 FDG-PET-CT au cours du traitement. Par conséquent, les résultats sont interprétés comme un indicateur de la réversibilité (au moins partielle) du commutateur glycolytique et des changements associés dans l’expression du profil génétique.

VOIR TOUS LES IONISEURS D’EAU – GÉNÉRATEURS D’HYDROGÈNE MOLÉCULAIRE

nous recommandons:

ioniseur d'eau AlkaViva vesta H2
ioniseur d’eau AlkaViva vesta H2
ioniseur-deau-AlkaViva-DELPHI-H2
ioniseur-deau-AlkaViva-DELPHI-H2
ioniseur d'eau Athena H2
ioniseur d’eau Athena H2
ioniseur d'eau alkaviva melody ii h2
ioniseur d’eau alkaviva melody ii h2

 

Logo des cancers

Link to Publisher's site
Cancers (Bâle) . 2011 mars; 3 (1): 1454–1466.
Publié en ligne le 17 mars 2011 doi: 10.3390 / cancers3011454
PMCID: PMC3756422
PMID: 24212668
Réponse Clinique Du Cancer Du Sein Métastatique À Une Approche Thérapeutique Multi-ciblée: Un Rapport De Cas Unique

Remerciements

Nous remercions E. Rummeny et J. Gaa, tous deux du département de radiologie, de Klinikum Rechts der Isar, de la Technische Universitat Munchen, d’avoir bien voulu fournir les images IRM et leur analyse.

Avertissement

L’auteur ne suggère pas que le cancer du sein puisse être guéri en appliquant les mesures décrites. En outre, l’auteur décline toute responsabilité en tant que conséquence d’une application potentielle des étapes de traitement décrites, prises séparément ou combinées par des patients, des tiers, des institutions ou d’autres personnes, et pour l’exactitude des informations fournies. Les questions concernant le traitement divulgué ne seront traitées que par les médecins et les universitaires.

Références

1. Morgan G., Ward R., Barton M. L’apport de la chimiothérapie cytotoxique à la survie à 5 ans dans les tumeurs malignes adultes. Clin. Oncol. 2004; 16 : 549-560. PubMed ] Google Scholar ]
2. Coley H. Mécanismes et stratégies pour surmonter la résistance à la chimiothérapie dans le cancer du sein métastatique. Traitement du cancer. Rév. 2008; 34 : 378–390. PubMed ] Google Scholar ]
3. Ozben T. Mécanismes et stratégies pour surmonter la multirésistance aux médicaments dans le cancer.FEBS Lett. 2006; 580 : 2903-2909. PubMed ] Google Scholar ]
4. Morrison B., C. Schmidt, S. Lakhani, B. Reynolds, Lopez J., Cellules souches du cancer du sein: Implications pour le traitement du cancer du sein. Cancer du sein Res. 2008: 10–210.Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
5. Clark A., West K., Streicher S., Dennis P. L’activité constitutive et inductible de l’Akt favorise la résistance à la chimiothérapie, au trastuzumab ou au tamoxifène dans les cellules cancéreuses du sein. Mol.Cancer Ther. 2002; 1 : 707–717. PubMed ] Google Scholar ]
6. Dillon R., White D., Muller W. Le réseau de signalisation phosphatidyl inositol 3-kinase: Implications pour le cancer du sein humain. Oncogène. 2007; 26 : 1338-1345. PubMed ] Google Scholar ]
7. Garg A., Aggarwal B. Le facteur de transcription nucléaire-κB en tant que cible du développement de médicaments anticancéreux. Leucémie. 2002; 16 : 1053-1068. PubMed ] Google Scholar ]
8. Li F., Sethi G. Le facteur de transcription NF-κB cible le traitement de la chimiorésistance et de la radiorésistance dans le traitement du cancer. Biochim. Biophys. Acta. 2010; 1805 : 167-180. PubMed ] Google Scholar ]
9. Marignol L., Coffey M., Lawler M., Hollywood D. Hypoxie dans le cancer de la prostate: un puissant bouclier contre la destruction tumorale? Traitement du cancer. Rév. 2008; 34 : 313–327. PubMed ] Google Scholar ]
10. Walko CM, Lindley C. Capecitabine: un examen. Clin. Ther. 2005; 27 : 23–44. PubMed ] Google Scholar ]
11. Kallioniemi O., Oksa H., Aaran R., Hietanen T., Lehtinen M., Koivula T. Serum CA 15-3 pour le diagnostic et le suivi du cancer du sein. Le fr. J. Cancer. 1988; 58 : 213-215. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
12. Lässig D. Dissertation. Ludwigs-Maximilians-Universität; München, Allemagne: 2007. pp. 70–92.Google Scholar ]
13. Moradali M., Mostafavi H., Ghods S., Hedjaroude G. Agents immunomodulateurs et anticancéreux dans le domaine des champignons macromycètes (macrofungi) Int. Immunopharmacol. 2007; 7 : 701–724.PubMed ] Google Scholar ]
14. Bohn J., BeMiller J. (1-3) Les bêta-D-glucanes en tant que modificateurs de la réponse biologique: examen des relations structure-activité fonctionnelle. Glucides. Polym. 1995; 28 : 3-14. Google Scholar ]
15. Grossarth-Maticek R., Kiene H., S. Baumgartner, Ziegler R. Utilisation d’Iscador, extrait de European Gui (Viscum album) pour le traitement du cancer: études prospectives par paires appariées non randomisées et randomisées intégrées dans une étude de cohorte. Altern. Ther. Santé M. 2001; 7 : 57–78. PubMed ] Google Scholar ]
16. Timoshenko A., Lan Y., Gabius H., Lala P. Immunothérapie d’un adénocarcinome mammaire C3H / HeJ avec de l’interleukine-2, une lectine de gui ou leur combinaison. effets sur la croissance tumorale, les fuites capillaires et la production d’oxyde nitrique (NO). EUR. J. Cancer. 2001; 37 : 1910-1920. PubMedGoogle Scholar ]
17. Caribik I., Baser K., Özel H., Ergun B., Wagner W. Polysaccharides immunologiquement actifs provenant de l’extrait aqueux de Nerium Oleander. Planta Med. 1990; 56 : 668. Google Scholar ]
18. Swanepoel Marc. Site Web OPC Sutherlandia. Disponible en ligne: http://www.sutherlandiaopc.com/(consulté le 16 mars 2011)
19. Harguindey S., Orive G., J. Luis Pedraz, A. Paradiso et Reshkin SJ. Rôle de la dynamique du pH et de l’antiporteur Na + / H + dans l’étiopathogenèse et le traitement du cancer. Deux faces de la même pièce – une seule nature. Biochim. Biophys. Acta. 2005; 1756 : 1–24. PubMed ] Google Scholar ]
20. Warburg O. La cause première et la prévention du cancer – Partie 1 avec deux préfaces sur la prévention, Conférence révisée à la réunion des lauréats du prix Nobel; Lindau, lac de Constance, Allemagne. 30 juin 1966. Google Scholar ]
21. Warburg O. Sur l’origine des cellules cancéreuses. Science. 1956; 123 : 309–314. PubMed ] Google Scholar ]
22. Isidoro A., Casado E., Redondo A., P. Acebo, E. Espinosa, Alonso AM, Cejas P., Hardisson D., Fresno Vara JA, Belda-Iniesta C., González-Barón M., Cuezva. Carcinomes mammaires JM Répondez à l’hypothèse de WARBURG et fournissez des marqueurs métaboliques du pronostic du cancer.Cancérogenèse. 2005; 26 : 2095-2104. PubMed ] Google Scholar ]
23. Borzillo GV Akt et les modèles émergents d’énergétique des cellules tumorales. Drug Discov.Aujourd’hui Therap. Stratég. 2005; 2 : 331–336. Google Scholar ]
24. Pedersen PL Les «centrales électriques» des cellules cancéreuses en tant que cibles thérapeutiques prometteuses: un aperçu. J. Bioenerg. Biomembr. 2007; 39 : 1–12. PubMed ] Google Scholar ]
25. Robey IF, Baggett B., N. Kirkpatrick, Roe D., J. Dosescu, B. Sloane, Hashim A., Morse D., Raghun et N., Gatenby R. et Gillies R. Le bicarbonate augmente le pH de la tumeur et inhibe métastases spontanées.Cancer Res. 2009; 69 : 2260-2268. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
26. Sartori HE Thérapie au césium chez les patients cancéreux. Pharmacol. Biochem. Être. 1984; 21(Suppl. 1): 11–13. PubMed ] Google Scholar ]
27. Peskin BS, Carter MJ L’hypoxie cellulaire chronique, principale cause du cancer: quel est le rôle désoxygénant des proportions d’adultères et d’acides gras frelatés et inappropriés incorporés aux membranes cellulaires? Med. Hypo. 2008; 70 : 298–304. PubMed ] Google Scholar ]
28. Schmitz G., Ecker J. Les effets opposés des acides gras n-3 et n-6. Programme. Lipid Res. 2008; 47 : 147-155. PubMed ] Google Scholar ]
29. Ghosh-Choudhury T., Mandal C., Woodruff K, St. Clair P., Fernandes G., Choudhury G., Ghosh-Choudhury N., PTEN vise à réguler NFkappaB afin de réguler négativement les gènes anti-apoptotiques dans la croissance tumorale du sein. Cancer du sein Res. Traiter. 2009; 118 : 213-222.Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
30. Musiek E., Brooks J., Joo M., E. Brunoldi, Porta A., G. Zanoni, G. Vidari, T. Blackwell, Montine T., Milne G., McLaughlin B., Morrow J. Electrophilic. Les cyclopenténone neuroprostanes sont des médiateurs anti-inflammatoires formés par la peroxydation de l’acide docosahexaénoïque, un acide gras polyinsaturé oméga-3. J. Biol. Chem. 2008; 283 : 19927–19935. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
31. Berquin IM, Edwards I., Chen Y. Thérapie à cibles multiples du cancer par les acides gras oméga-3.Cancer Lett. 2008; 269 : 363–377. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
32. Manna S., Chakraborty T., Ghosh B., M. Chatterjee, Panda A., S. Srivastava, Rana A. et Chatterjee M. L’huile de poisson diététique associée à une apoptose accrue et à l’expression modulée de Bax et de Bcl-2 au cours de 7,12-diméthylbenz ( α ) carcinogenèse mammaire induite par le anthracène chez le rat. Prostag.Leukotr. Ess. 2008; 79 : 5-14. PubMed ] Google Scholar ]
33. Bougnoux P., Germain E., Chajès V., Hubert B., C. Lhuillery, Le Floch O., Body G., Calais G. L’efficacité des médicaments cytotoxiques est en corrélation avec le taux d’acide docosahexaénoïque dans le tissu adipeux dans le cancer du sein localement avancé. Le fr. J. Cancer. 1999; 79 : 1765-1769.Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
34. Farooqui AA, Ong WY, LA Horrocks, Chen P., Farooqui T. Comparaison des effets biochimiques des statines et de l’huile de poisson dans le cerveau: la bataille des titans. Brain Res. Rev. 2007; 56 : 443–471.section de texte 8.4. PubMed ] Google Scholar ]
35. Budwig J. Öl-Eiweiss-Kost. 8ème éd. Sensei Verlag; Kernen, Allemagne: 2007. Google Scholar ]
36. Anonyme. Une transcription sur bande de Clifford Beckwith (régime Budwig et cancer avancé de la prostate) Disponible en ligne: http://www.whale.to/a/beckwith.html (consulté le 28 février 2011)
37. Bonnet S., Archer SL, J. Allalunis-Turner, Haromy A., Beaulieu C., Thompson R., Lee CT, Lopaschuk GD, Puttagunta L., Harry G., Hashimoto K., Porter Porter, Andrade MA. , Thebaud B., Michelakis ED Un axe du canal mitochondrie-K + est supprimé dans le cancer et sa normalisation favorise l’apoptose et inhibe la croissance du cancer. Cellule cancéreuse. 2007; 11 : 37–51. PubMed ] Google Scholar ]
38. Sun RC, Fadia M., JE Dahlstrom, CR Parish, Board PG, Blackburn AC L’inversion du phénotype glycolytique par le dichloroacétate inhibe la croissance des cellules de cancer du sein métastatique in vitro et in vivo. Cancer du sein Res. Traiter. 2010; 120 : 253-260. PubMed ] Google Scholar ]
39. Xu R., Pelicano H., Zhou Y., Carew JS, Feng L., Bhalla KN, Keating MJ, Huang P. Inhibition de la glycolyse dans les cellules cancéreuses: une nouvelle stratégie pour surmonter la résistance aux médicaments associée à un défaut respiratoire mitochondrial et hypoxie. Cancer Res. 2005; 65 : 613-621. PubMed ] Google Scholar ]
40. Anonyme. Vous mettre à jour sur le DCA et le cancer. Disponible en ligne: http://www.thedcasite.com/et références citées (accès le 28 février 2011).
41. Lockwood K., Moesgaard S., Folkers K. Régression partielle et complète du cancer du sein chez les patientes en relation avec la posologie de la coenzyme Q10. Biochem. Biophys. Res. Commun. 1994; 199 : 1504-1508. PubMed ] Google Scholar ]
42. Lockwood K., S. Moesgaard, Yamamoto T., Folkers K. Progrès dans le traitement du cancer du sein avec la vitamine Q10 et la régression des métastases. Biochem. Biophys. Res. Commun. 1995; 212 : 172–177. PubMed ] Google Scholar ]
43. Folkers K., R. Brown, Judy WV, Morita M. Survie de patients cancéreux sous traitement par la coenzyme Q10. Biochem. Biophys. Res. Commun. 1993; 192 : 241–245. PubMed ] Google Scholar ]
44. Perumal SS, Shanti P., Sachdanandam P. Amélioration de l’efficacité du tamoxifène dans la tumorigenèse du sein chez le rat après gavage avec la riboflavine, la niacine et la CoQ10: effets sur la peroxydation des lipides et sur les antioxydants des mitochondries. Chem. Biol. Interagir. 2005; 152 : 49-58. PubMed ] Google Scholar ]
45. Premkumar VG, S. Vuvaraj, S. Sathish, P. Shanti, Sachdanandam P. Potentiel anti-angiogénique du coenzyme Q10, de la riboflavine et de la niacine chez les patientes atteintes d’un cancer du sein et traitées au tamoxifène. Vascul. Pharmacol. 2008; 48 : 191-201. PubMed ] Google Scholar ]
46. Premkumar VG, Yuvaraj S., Vijayasarathy K., Gangadaran SG, Sachdanandam P. Effet de la coenzyme Q10, de la riboflavine et de la niacine sur les niveaux sériques de CEA et de CA 15-3 chez des patientes atteintes d’un cancer du sein et recevant un traitement au tamoxifène. Biol. Pharm. Taureau. 2007; 30 : 367–370. PubMed ] Google Scholar ]
47. Muehlenweg B., Sperl S., V. Magdolen, Schmitt M. et Harbeck N.. Interférence avec le système activateur du plasminogène de l’urokinase: un concept thérapeutique prometteur pour les tumeurs solides.Expert Opin. Biol. Ther. 2001; 1 : 683–691. PubMed ] Google Scholar ]
48. Diehl IJ Effets antitumoraux des bisphosphonates: premiers éléments de preuve et mécanismes possibles. Drogues. 2000; 59 : 391–399. PubMed ] Google Scholar ]
49. Bauss F., Bergstrom B. Efficacité préclinique et clinique du bisphosphonate d’ibandronate dans le traitement du cancer. Curr. Clin. Pharmacol. 2008; 3 : 1–10. PubMed ] Google Scholar ]
50. Clézardin P., Ebetino FH, Fournier PG Bisphosphonates et maladie des os induite par le cancer: au-delà de leur activité antirésorptive. Cancer Res. 2005; 65 : 4971 à 4974. PubMed ] Google Scholar ]
51. Kawasaki BT, EM Hurt, Mistree T., Farrar WL Ciblant les cellules souches du cancer avec des composés phytochimiques. Mol. Interv. 2008; 8 : 174-184. PubMed ] Google Scholar ]
52. Sethi G., Sung B., Aggarwal BB Activation du facteur nucléaire-kappaB: du laboratoire au lit. Exp.Biol. Med. 2008; 233 : 21–31. PubMed ] Google Scholar ]
53. Aggarwal BB, Vijayalekshmi RV, Sung B. Cibler les voies inflammatoires pour la prévention et le traitement du cancer: ami à court terme, ennemi à long terme. Clin. Cancer Res. 2009; 15 : 425–430. PubMed ] Google Scholar ]
54. Zhou Y., Eppenberger-Castori S., Marx C., Yau C., Scott GK, Eppenberger U., Benz CC L’activation du facteur nucléaire-KB (NFKB) identifie un sous-ensemble à haut risque de cancers du sein hormono-dépendants . Int. J. Biochem. Cell Biol. 2005; 37 : 1130-1144. PubMed ] Google Scholar ]
55. Takada Y., Ichikawa H., V. Badmaev, Aggarwal BB L’acide acétyl-11-céto-bêta-boswellique potentialise l’apoptose, inhibe l’invasion et supprime l’ostéoclastogenèse en supprimant l’expression génique de NF-kappa B et de NF-kappa B . J. Immunol. 2006; 176 : 3127 à 3140. PubMed ] Google Scholar ]
56. Safayhi H., Mack T., Sabieraj J., Anazodo MI, Subramanian LR, Ammon HP Boswellic acid: nouveaux inhibiteurs spécifiques non-rédox de la 5-lipoxygénase. J. Pharmacol. Exp. Thérapie 1992; 261 : 1143-1146. PubMed ] Google Scholar ]
57. Zhou J., Zhang H., Gu P., Bai J., Margolick JB, Zhang Y. Les inhibiteurs de la voie NF-kappaB inhibent préférentiellement les cellules souches ressemblant au cancer du sein. Cancer du sein Res. Traiter.2008; 111 : 419–427. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
58. Gelmon K., Chan A. et Harbeck N. Le rôle de la capécitabine dans le traitement de première ligne des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique. Oncologiste. 2006; 11 : 42–51. PubMed ] Google Scholar ]
59. Arpino G., Weiss H., AV Lee, Schiff R., De Placido S, Osborne CK, Elledge RM, récepteurs du récepteur de l’œstrogène positif, cancer du sein du récepteur de la progestérone négatif: association avec l’expression du récepteur du facteur de croissance et la résistance au tamoxifène. J. Natl. Cancer Inst. 2005;97 : 1254-1261. PubMed ] Google Scholar ]
60. Loi S. Analyse moléculaire des cancers du sein à récepteurs hormonaux positifs: qu’avons-nous appris?EUR. J. Cancer. 2008; 44 : 2813-2818. PubMed ] Google Scholar ]
61. Wei B., Wang J., P. Bourne, Yang Q., Hicks D, Bu H., Tang P. Les métastases osseuses sont fortement associées aux carcinomes du sein récepteurs d’œstrogènes positifs / récepteurs de progestérone négatifs.Fredonner. Pathol. 2008; 39 : 1809-1815. PubMed ] Google Scholar ]
62. Nakshatri H., P. Bhat-Nakshatri, DA Martin, RJ Goulet, Jr., Sledge GW, Jr. Activation constitutive de NF-kappaB pendant la progression du cancer du sein vers une croissance indépendante de l’hormone. Mol.Cellule. Biol. 1997; 17 : 3629 à 3639. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]

Les articles de Cancers sont fournis ici avec l’aimable autorisation de Multidisciplinary Digital Publishing Institute (MDPI)

L’eau ionisée alcaline améliore l’acidose métabolique induite par l’exercice et améliore la performance des exercices anaérobies chez les athlètes de sports de combat

Abstrait

L’hydratation est l’un des problèmes les plus importants pour les sports de combat, car les athlètes ont souvent recours à la restriction en eau pour perdre du poids rapidement avant la compétition. Il semble que l’eau alcaline puisse constituer une alternative efficace au bicarbonate de sodium pour prévenir les effets de l’acidose métabolique induite par l’exercice. Par conséquent, l’objectif principal de la présente étude était d’étudier, dans le cadre d’une étude randomisée à double insu et contrôlée par placebo, l’impact d’une eau hautement alcaline à base minérale sur l’équilibre acido-basique, le statut d’hydratation et la capacité anaérobie. Seize athlètes de sport de combat bien entraînés (n = 16) ont été répartis au hasard en deux groupes; le groupe expérimental (EG; n = 8), qui a ingéré de l’eau très alcaline pendant trois semaines, et le groupe témoin (CG; n = 8), qui recevait régulièrement de l’eau de table. Les performances anaérobies ont été évaluées par deux tests Wingate doubles de 30 secondes pour les membres inférieurs et supérieurs, respectivement, avec un intervalle de repos passif de 3 minutes entre les séances d’exercice. Des échantillons de sang capillaire du bout des doigts pour évaluer la concentration en lactate ont été prélevés au repos et pendant la 3 ème minute de récupération. De plus, l’équilibre acide-base et l’état de l’électrolyte ont été évalués. Les échantillons d’urine ont été évalués pour la densité et le pH. Les résultats indiquent que boire de l’eau alcalinisée améliore l’hydratation, améliore l’équilibre acido-basique et les performances des exercices anaérobies.

introduction

Malgré de nombreuses données scientifiques, il n’existe toujours pas de réponse concluante quant à ce qu’il faudrait boire et à combien de fois boire pour optimiser ses performances sportives. Jusqu’au milieu du 20 e siècle, il était recommandé d’éviter de boire afin d’optimiser les performances. L’ACSM a introduit les premières recommandations en matière de consommation d’eau pour éviter le stress dû à la chaleur en 1975, tandis que l’hydratation et les performances n’étaient abordées qu’en 1996 [ 1 ]. À ce moment-là, les athlètes étaient encouragés à boire le maximum de liquides pouvant être tolérés pendant l’exercice, sans gêne gastro-intestinale et jusqu’à la perte de vitesse due à la transpiration. Selon le type d’exercice et l’environnement, des volumes de 0,6 à 1,2 L par heure ont été recommandés. Ces recommandations en matière de consommation d’alcool ont été remises en question récemment, et d’autres problèmes tels que la surhydratation et l’hyponatrémie ont été abordés [ 2 ].

L’incohérence des résultats concernant l’hydratation et les performances sportives provient des différences entre les protocoles expérimentaux. Dans les études dans lesquelles la déshydratation se développe pendant l’exercice, une perte de liquide allant jusqu’à 4% de la masse corporelle ne compromet pas la performance, tandis que dans les études induisant une déshydratation avant l’exercice, des altérations de la performance ont été observées après une déshydratation aussi faible que 1 à 2% de la masse corporelle [ 3 ]. Plusieurs études exhaustives sur l’influence de la déshydratation sur l’endurance musculaire, la force, la capacité anaérobie, les performances en saut d’obstacles et les performances dans les sports d’équipe ont révélé des effets négatifs de la déshydratation ≥ 2% de la masse corporelle [ 4 , 5 , 6 ]. L’hydratation est l’un des problèmes les plus importants pour les sports de combat, car les athlètes utilisent souvent une restriction hydrique pour perdre du poids rapidement avant la compétition. Lors de tournois de plusieurs heures, les sportifs pratiquant des sports de combat transpirent énormément et augmentent leur température centrale affectant la force musculaire, réduisant l’activation du cortex moteur, le stimulus périphérique ainsi que la vitesse de réaction et la puissance fournie [ 7 ].

Compte tenu des vastes quantités de liquides utilisées pendant l’exercice, l’eau semble être la forme d’hydratation la plus souvent utilisée. L’eau se présente sous différentes formes, avec des propriétés spécifiques en fonction de sa teneur en minéraux. Le pH de l’eau, ainsi que les proportions entre SO 4 2- et HCO 3  déterminent l’état d’hydratation et d’autres propriétés thérapeutiques [ 7 ]. Boire de l’eau riche en hydrogène dans l’alimentation humaine est un concept relativement nouveau. Il a récemment été suggéré à des fins médicales et pour l’hydratation pendant l’exercice [ 8 – 10 ]. L’eau alcaline est commercialisée en tant qu’aide nutritionnelle grand public pour ses propriétés anti-acides, anti-oxydantes et anti-vieillissement. Certaines recherches animales et humaines ont confirmé son efficacité en tant qu’agent alcalinisant dans le traitement de l’acidose métabolique [ 11 , 12 ]. Cependant, l’acidose métabolique qui survient au cours d’exercices de haute intensité est une forme distincte d’altération métabolique, lorsque les cellules sont obligées de dépendre du renouvellement anaérobie de l’ATP qui entraîne la libération de protons et une diminution du pH sanguin pouvant nuire aux performances [ 8 , 13 ].

Le métabolisme des exercices anaérobies conduit à la production d’acide lactique dans les muscles en activité. Une partie de l’acide lactique produit est libérée dans le sang, ce qui réduit le pH sanguin et perturbe l’équilibre acide-base. Plusieurs études ont mis en évidence que les muscles en excès de lactate libèrent des ions hydrogène après un exercice intense [ 14 ]. Deux mécanismes ont été proposés pour expliquer ce phénomène. Il semble que les ions hydrogène soient libérés à la fois par un échangeur d’ions sodium-hydrogène et par un transporteur d’acide lactique [ 15 ]. Étant donné que les globules rouges ont un pouvoir tampon supérieur à celui du plasma sanguin, le lactate généré pendant l’exercice reste en grande partie dans le plasma, tandis que les ions hydrogène sont transférés aux globules rouges et tamponnés par l’hémoglobine [ 16 ]. L’un des objectifs de l’entraînement et de la supplémentation dans les disciplines sportives anaérobies de haute intensité est d’augmenter la capacité tampon du sang et des tissus [ 17 ]. L’utilisation du bicarbonate de sodium s’est révélée efficace dans les sports d’endurance de vitesse et d’endurance de force, mais son utilisation a été limitée en raison du risque de troubles gastro-intestinaux, d’une alcalose métabolique et même d’un œdème en raison d’une surcharge de sodium [ 8 , 18 ]. Il semble que l’eau alcaline puisse constituer une alternative efficace au bicarbonate de sodium pour prévenir l’acidose métabolique induite par l’exercice [ 8 , 19 ]. Contrairement au bicarbonate, l’eau alcaline peut être utilisée au quotidien et n’a aucun effet secondaire connu. Cependant, il n’existe que peu d’études transversales ou longitudinales sur l’impact de l’ingestion d’eau alcaline chez les athlètes de sports de combat. Par conséquent, l’objectif principal de la présente étude était d’étudier, dans le cadre d’une étude randomisée à double insu et contrôlée par placebo, l’impact de l’eau très alcaline à base minérale sur l’équilibre acido-basique, le statut hydratant et la capacité anaérobie de sportifs de combat expérimentés un protocole d’exercice très intense.

matériaux et méthodes

Sujets

Seize hommes très bien entraînés, qui se sont entraînés et ont participé à des sports de combat pendant au moins 7,6 ans, ont participé à l’étude. Les athlètes constituaient un groupe homogène en ce qui concerne l’âge (âge moyen de 22,3 ± 0,5 ans), les caractéristiques somatiques, ainsi que les performances aérobies et anaérobies ( tableau 1 ). Les sujets (n = 16) ont été divisés de manière aléatoire en deux groupes, le groupe expérimental (EG; n = 8), qui recevait de l’eau fortement alcaline, et le groupe témoin (CG, n = 8), qui était hydraté avec de l’eau de table. Tous les sujets ont subi des examens médicaux valables et n’ont montré aucune contre-indication à participer à l’étude. Les athlètes ont été informés verbalement et par écrit du protocole expérimental, de la possibilité de se retirer à n’importe quel stade de l’expérience et ont donné leur consentement écrit à la participation. L’étude a été approuvée par le comité d’éthique de la recherche de l’Académie d’éducation physique de Katowice, en Pologne.

Tableau 1

Caractéristiques des participants à l’étude.
Variables Groupe expérimental
(n = 8)
Groupe de contrôle
(n = 8)
Âge (ans) 22,7 ± 3,2 22,4 ± 2,8
Hauteur (cm) 181,2 ± 2,1 178,3 ± 4,9
Masse corporelle (kg) 81,8 ± 3,2 79,2 ± 2,6
FM (%) 10,2 ± 2,1 10,8 ± 2,4
t – membres supérieurs (J / kg) 138 ± 14 136 ± 19
t – membres inférieurs (J / kg) 276 ± 04 283 ± 26
max – membres inférieurs (W / kg)
max – membres supérieurs (W / kg)
19,8 ± 0,9
8,9 ± 1,1
20,2 ± 1,6
8,7 ± 0,4
VO 2 max (ml / kg / min) 64,7 ± 2,8 62,6 ± 3,2

Protocole de régime et d’hydratation

L’apport énergétique, ainsi que les macro et les micronutriments, ont été déterminés par le rappel nutritionnel de 24 heures 3 semaines avant le début de l’étude. Les participants ont été soumis à un régime alimentaire isocalorique (3455 ± 436 kcal / j) (55% de glucides, 20% de protéines, 25% de matières grasses) avant et pendant l’enquête. Les repas antérieurs à l’essai étaient normalisés en fonction de l’apport énergétique (600 kcal) et consistaient en glucides (70%), en lipides (20%) et en protéines (10%). Au cours de l’expérience et trois semaines avant le début de l’étude, les participants n’ont pris aucun médicament ou supplément. Tout au long de l’expérience, la consommation d’eau a été individualisée sur la base de la recommandation de la National Athletic Trainers Association et s’est établie en moyenne à 2,6–3,2 L par jour. Dans notre étude, nous avons utilisé de l’eau dont le pH était de 9,13, ce qui est très alcalin comparé à d’autres produits disponibles dans le commerce. L’eau ingérée au cours de l’expérience contenait 840 mg / dm 3 d’ingrédients permanents et a été classée comme teneur moyenne en minéraux. L’ion bicarbonate HCO 3  (357,8 mg / dm 3 ) et l’ion carbonate CO 3 2- (163,5 mg / dm 3 ) étaient les anions dominants. Le sodium (Na + 254,55 mg / dm 3 ) dominait parmi les cations. L’eau contenait du bicarbonate, du carbonate de sodium (HCO 3  , CO 3  Na + ). Les propriétés chimiques des deux types d’eau utilisés dans l’expérience (eau alcaline et eau de table) sont présentées dans le tableau 2 .

Tableau 2

Propriétés chimiques de l’eau utilisée dans l’étude.
Variable Unité de mesure Eau alcaline Eau de table
pH pH 9,13 ± 0,04 5,00 ± 0,08
CO 3 2- mg / dm 3 163,5 ± 6,3 14,98 ± 0,66
HCO 3  mg / dm 3 357,8 ± 6,14 3,62 ± 0,12
Cl  mg / dm 3 26,4 ± 2,3 0,41 ± 0,03
SO 4 2- mg / dm 3 7,81 ± 1,2 1,60 ± 0,09
Na + mg / dm 3 254,55 ± 7,1 1,21 ± 0,05
+ mg / dm 3 0,91 ± 0,04 0,30 ± 0,03
Ca 2+ mg / dm 3 10.00 ± 1.6 1,21 ± 0,05
Mg 2+ mg / dm 3 0,37 ± 0,03 0,40 ± 0,04

Note: Les données montrent les valeurs moyennes ± SD de trois analyses de chaque type d’eau

Protocole d’étude

L’expérience a duré trois semaines, au cours desquelles deux séries d’analyses en laboratoire ont été effectuées. Les tests ont été effectués au début et après trois semaines d’hydratation avec de l’eau alcaline ou de l’eau de table. L’étude a été menée pendant la période préparatoire du cycle annuel de formation, lorsqu’un volume de travail élevé dominait les charges de formation quotidiennes. Les participants se sont abstenus de faire de l’exercice pendant 2 jours avant les tests afin de minimiser les effets de la fatigue.

Les sujets ont subi des examens médicaux et des mesures somatiques. La composition corporelle a été évaluée le matin entre 8h00 et 8h30. La veille, les participants avaient pris leur dernier repas à 20 heures. Ils se sont présentés au laboratoire après une nuit de jeûne, s’abstenant de faire de l’exercice physique pendant 48 heures. Les mesures de masse corporelle ont été effectuées sur une échelle médicale avec une précision de 0,1 kg. La composition corporelle a été évaluée à l’aide de la technique d’impédance électrique (Inbody 720, Biospace Co., Japon). Les performances anaérobies ont été évaluées selon un protocole de test Wingate de deux fois 30 secondes pour les membres inférieurs et supérieurs, avec un intervalle de repos passif de 3 minutes entre les séances d’exercice. L’essai était précédé d’un échauffement de 5 minutes avec une résistance de 100 W et une cadence de 70 à 80 tr / min pour les membres inférieurs et de 40 W et de 50 à 60 tr / min pour les membres supérieurs. Après l’échauffement, l’essai a commencé, l’objectif étant d’atteindre la cadence la plus élevée dans les meilleurs délais et de la maintenir pendant toute la durée de l’essai. Le protocole Wingate du membre inférieur a été réalisé sur un ergocycle Excalibur Sport d’une résistance de 0,8 Nm.Kg-1 (Lode BV, Groningen, Pays-Bas). Le test Wingate de la partie supérieure du corps a été réalisé sur un rotateur à démarrage en vol avec une charge de 0,45 Nm · Kg-1 (Brachumera Sport, Lode, Pays-Bas). Chaque sujet a complété 4 essais avec des intervalles de repos incomplets. Les variables de puissance maximale –P max (W / Kg) et de travail total effectué –W t (J / Kg) ont été enregistrées et calculées par le Lode Ergometer Manager (LEM, logiciel, Pays-Bas).

Essais biochimiques

Pour déterminer la concentration en lactate (LA), l’équilibre acido-basique et le statut électrolytique, les variables suivantes ont été évaluées: LA (mmol / L), pH du sang, pCO 2 (mmHg), pO 2 (mmHg), HCO 3 act (mmol / L), HCO 3-std , (mmol / L), BE (mmol / L), O2SAT (mmol / L), ctCO 2 (mmol / L), Na + (mmol / L) et K + (mmol / L). Les mesures ont été effectuées sur des échantillons de sang capillaire prélevés au bout du doigt et après 3 minutes de récupération. La détermination de la LA était basée sur une méthode enzymatique (Clinique Biosen C-line, EKF-diagnostic GmbH, Barleben, Allemagne). Les variables restantes ont été mesurées à l’aide d’un analyseur de gaz sanguins GEM 3500 (GEM Premier 3500, Allemagne).

Des échantillons d’urine ont été prélevés au repos, après un jeûne nocturne, au début et à la fin de l’enquête. Ils ont été placés dans un récipient en plastique et mélangés avec 5 ml / L d’une solution à 5% d’alcool isopropylique et de thymol pour la conservation. Des échantillons d’urine ont été analysés pour détecter la présence de sang et de protéines. La densité a été déterminée en utilisant le réfractomètre Atago Digital (Atago Digital, USA). Le pH de l’urine a été déterminé à l’aide du potentiomètre normalisé Mettler Toledo (Mettler Toledo, Allemagne).

analyses statistiques

Les tests de Shapiro-Wilk, Levene et Mauchly ont été utilisés pour vérifier la normalité, l’homogénéité et la sphéricité des variances des données de l’échantillon, respectivement. Les vérifications des différences entre les variables analysées avant et après la supplémentation en eau et entre le EG et le CG ont été effectuées en utilisant ANOVA avec des mesures répétées. Les tailles d’effet (Cohen’s d) ont été rapportées le cas échéant. Les tailles d’effet paramétrique ont été définies comme grandes pour d> 0,8, modérées entre 0,8 et 0,5 et petites pour <0,5 (Cohen 1988; Maszczyk et al., 2014, 2016). La signification statistique a été fixée à p <0,05. Toutes les analyses statistiques ont été réalisées avec Statistica 9.1 et Microsoft Office et ont été présentées sous forme de moyennes avec écarts types.

Résultats

Tous les participants ont rempli le protocole de test décrit. Toutes les procédures ont été effectuées dans des conditions environnementales identiques avec une température de l’air de 19,2 ° C et une humidité de 58% (hydromètre Carl Roth, Allemagne).

Les analyses répétées de l’ANOVA entre le groupe expérimental et le groupe témoin et entre la période de référence et la période post-intervention (3 semaines d’ingestion alcaline et d’ingestion d’eau de table) ont révélé des différences statistiquement significatives pour 13 variables ( tableau 3 ).

Tableau 3

Différences statistiquement significatives entre le groupe expérimental et le groupe témoin au début et après 3 semaines d’intervention (eau alcaline par rapport à l’eau de table).
Variables p F
Wingate Membres inférieurs Puissance moyenne Exp. 0,884 0,001 21.161
Puissance moyenne des membres supérieurs de Wingate 0,587 0,011 8,528
Wingate UL Peak Power Exp. 0.501 0,026 6.228
Wingate LL Total Exp. Travail 0,567 0,045 4,822
Wingate UL Total Exp. Travail 0,522 0,011 8.459
LA reste 0,534 0,008 9.429
LA post exr 0,618 0,003 13.382
pH reste 0,834 0,001 120.159
HCO 3  reste 0,844 0,001 109.250
HCO 3  post exr 0,632 0,002 14.724
+ post exr 0.501 0,040 5.154
PH de l’urine 0,589 0,017 7.298
SG 0,884 0,001 19.707

N ote: d – taille de l’effet; p – signification statistique

F – valeur de la fonction d’analyse de la variance

Les tests post-hoc ont révélé une augmentation statistiquement significative de la puissance moyenne en comparant les valeurs (7,98 J / kg à 9,38 J / kg avec p = 0,001) au départ et à la fin de l’étude dans le groupe expérimental complété avec de l’eau alcaline. En revanche, le groupe témoin qui a reçu de l’eau de table n’a révélé aucun résultat statistiquement significatif. Des changements similaires ont été observés pour la puissance moyenne du membre supérieur (de 4,32 J / kg à 5,11 J / kg avec p = 0,011) et pour la puissance maximale du membre supérieur (de 7,90 J / kg à 8,91 J / kg avec p = 0,025) dans le groupe expérimental. . Les tests post-hoc ont également montré des augmentations statistiquement significatives des valeurs du travail total des membres inférieurs (de 276,04 J / kg à 292,96 J / kg avec p = 0,012) et du travail total des membres supérieurs (de 138,15 J / kg à 156,37 J / kg avec p = 0,012) lorsque les valeurs de base et post-intervention ont été comparées. Les changements dans le groupe témoin n’étaient pas statistiquement significatifs. Ces résultats sont présentés à la figure 1 .

An external file that holds a picture, illustration, etc. Object name is pone.0205708.g001.jpg

Différences entre le groupe témoin et le groupe expérimental dans le travail total des membres inférieurs et supérieurs (test de Wingate 30) au début et après 3 semaines d’ingestion alcaline ou d’eau de table.

Remarque: * valeurs statistiquement significatives.

Les tests post-hoc ont également révélé des baisses statistiquement significatives de la concentration de LA au repos (de 1,99 mmol / L à 1,30 mmol / L avec p = 0,008) et une augmentation significative de la concentration de LA après l’exercice (de 19,09 mmol / L à 21,20 mmol / L avec p = 0,003) dans le groupe expérimental ingérant de l’eau alcaline.

En outre, une augmentation significative du pH sanguin au repos (de 7,36 à 7,44 avec p = 0,001), de l’HCO 3  au repos (de 23,87 à 26,76 avec p = 0,001) et de l’HCO 3  après l’exercice (de 12,90 à 13,88 avec = 0,002) ont été observés dans le groupe expérimental. Les autres changements significatifs sont survenus dans la concentration de K + après l’exercice (de 4,15 à 4,41 avec p = 0,039), dans le pH de l’urine (de 5,75 à 6,62 avec p = 0,017) et dans une diminution de la valeur de SG (de 1,02 à 1,00 avec p = 0,001), tous dans le groupe expérimental complété avec de l’eau alcaline.

Discussion

L’équilibre acido-basique dans le corps humain est étroitement maintenu par le biais des systèmes tampons du sang et des tissus, de la diffusion du dioxyde de carbone du sang vers les poumons via la respiration et de l’excrétion des ions hydrogène du sang dans l’urine par les reins. Ces mécanismes régulent également l’équilibre acido-basique après un exercice de haute intensité. L’acidose métabolique est une conséquence des changements ioniques induits par l’exercice dans les muscles en contraction. L’acidité intramusculaire accrue nuit à la contractibilité musculaire, limitant de manière significative la performance lors d’exercices de haute intensité [ 20 ]. Il est important de noter que l’équilibre acide-base peut être influencé par la supplémentation alimentaire.

Dans la présente étude, nous avons étudié l’effet de l’eau alcaline à base minérale sur l’équilibre acido-basique, le statut d’hydratation et les performances anaérobies d’athlètes de sports de combat. Les participants à l’étude étaient des athlètes expérimentés ( Tableau 1 ), capables de réaliser des efforts anaérobies extrêmes. Nous avons choisi une telle approche pour deux raisons. Premièrement, il est bien établi que la consommation d’eau alcalinisante peut avoir un effet significatif sur l’état d’hydratation, l’équilibre acido-basique, le pH de l’urine et du sang [ 8 , 10 ], ainsi que sur le métabolisme du calcium et les marqueurs de la résorption osseuse [ 21 ]. Cependant, la majorité de ces rapports de recherche ont été réalisés sur des individus sédentaires [ 22 ] ou sur des sujets ayant une activité physique autodéclarée [ 10 ]. Deuxièmement, l’alcalinisation par l’eau alcaline a été principalement discutée dans le contexte de la déshydratation et de la performance aérobie [ 10 ]. Par conséquent, notre étude est nouvelle en incluant à la fois des athlètes de sport de combat bien entraînés et l’utilisation d’un protocole d’exercice anaérobie extrêmement intensif.

Équilibre acido-basique et état d’hydratation

L’échange d’ions, de CO2 et d’eau entre les compartiments intracellulaire et extracellulaire aide à rétablir l’équilibre acido-basique après un exercice intensif. Il existe suffisamment de données indiquant que les suppléments qui modifient le système tampon du sang affectent la performance des exercices de haute intensité [ 23 ]. Chez les humains, le pH musculaire des athlètes particulièrement bien entraînés peut baisser de 7,0 au repos à des valeurs aussi basses que 6,4–6,5 au cours de l’exercice [ 24 ]. Des auxiliaires ergogéniques qui aident les tampons à atténuer les changements de pH et à renforcer le pouvoir tampon du muscle par les protons. Cela permet à une plus grande quantité de lactate de s’accumuler dans le muscle pendant l’exercice.

Les résultats de notre étude sont en ligne avec la littérature disponible concernant l’impact de l’eau alcaline sur le pH du sang et de l’urine au repos [ 9 , 19 , 25 ]. Cependant, les nouveaux résultats de la présente recherche sont liés aux changements de HCO 3- après l’exercice chez les athlètes ingérant de l’eau alcaline. Le bicarbonate-CO 2 représente plus de 90% de la capacité tampon du plasma. La supplémentation peut augmenter la concentration de bicarbonate dans le sang et son pH. Étant donné que la concentration de bicarbonate est beaucoup plus faible dans les muscles (10 mmol / L) que dans le sang (25 mmol / L), la faible perméabilité des ions bicarbonates chargés exclut tout effet immédiat sur le statut acide-base du muscle [ 24 ]. Ces résultats confirment l’opinion selon laquelle un état d’hydratation approprié est nécessaire pour le transport actif des ions bicarbonates.

Plusieurs éléments de preuve corroborent l’impact négatif de la déshydratation (masse corporelle> 2%) sur l’endurance musculaire, la force et les performances anaérobies [ 6 ]. D’autre part, les données de la littérature indiquent que la consommation d’eau alcaline à la suite d’un exercice de cyclisme déshydratant réhydrate les cyclistes plus rapidement et plus complètement que l’eau de table. Suite à la consommation d’eau alcaline, les cyclistes ont démontré un débit total d’urine plus faible, plus concentré (c.-à-d. De densité spécifique plus élevée) et une concentration de protéines sanguines totales plus faible, ce qui indique un meilleur état d’hydratation [ 26 ]. Notre précédente étude avait révélé que l’utilisation d’eau contenant des propriétés alcalinisantes présentait un potentiel d’hydratation important lors d’exercices anaérobies [ 9 ]. Les résultats de la présente étude confirment une diminution de la densité spécifique de l’urine (de 1,02 à 1,00, avec p = 0,001) et une augmentation du pH de l’urine résultant de la consommation d’eau alcaline. Ces résultats illustrent le fait que la consommation habituelle d’eau très alcaline peut considérablement améliorer l’état d’hydratation.

Performance anaérobie

L’enquête en cours a montré une augmentation significative de la capacité anaérobie (W t −J / Kg) des athlètes du groupe expérimental supplémenté en eau alcaline. Les améliorations de W t après la consommation d’eau alcaline ont été influencées par des changements positifs du pH sanguin et du bicarbonate. Ce phénomène pourrait s’expliquer par les effets ergogéniques d’une forte alcalinisation et d’ingrédients minéraux.

Les exercices de haute intensité dans lesquels la glycolyse anaérobie fournit de l’ATP pour la contraction musculaire conduisent à une production égale d’ions lactate et d’hydrogène. La plupart des ions hydrogène libérés sont tamponnés; Cependant, une petite partie (~ 0,001%) qui reste dans le cytosol provoque une diminution du pH musculaire et une dégradation de l’exercice. L’efflux de lactate [ 15 ] et son oxydation s’accompagnent d’une élimination similaire des ions hydrogène. Les résultats de la présente étude ont mis en évidence une diminution statistiquement significative de la concentration de lactate au repos (de 1,99 mmol / L à 1,30 mmol / L, p = 0,008) et une augmentation significative après exercice (de 19,09 mmol / L à 21,20 mmol / L). , p = 0,003) par rapport aux niveaux de base avec les valeurs enregistrées à la fin de la supplémentation en eau alcaline. Le protocole de test Wingate extrêmement intense utilisé dans notre étude avec 4 x 30 secondes de membre, avec seulement de courts intervalles de repos entre chaque séance d’exercice, était probablement la raison pour laquelle moins du lactate total produit dans les muscles a été transporté dans le sang [ 27 ].

Le débit sanguin musculaire détermine les efflux de lactate du muscle [ 28 ] et dépend de l’activité des protéines de transport du lactate [ 29 ], du pouvoir tampon extracellulaire [ 30 ] et de la concentration de lactate extracellulaire [ 28 ]. Ainsi, nos résultats sur la concentration en lactate sont en accord avec l’opinion selon laquelle la performance anaérobie (c’est-à-dire, W t- J / Kg, W Avr-J / Kg) dépend de variables contre-régulatrices. En effet, nous avons démontré que les modifications du pH du sang au repos et du HCO 3  amélioraient considérablement les performances anaérobies. Une autre variable pouvant affecter les performances anaérobies est la viscosité du sang. Weidmann et al. (2016) ont montré que la consommation d’eau très alcaline diminuait la viscosité du sang de 6,30% par rapport à l’eau de table (3,36%) chez 100 sujets de sexe masculin et de loisir actifs. Par conséquent, il est possible que l’excès de produits finaux métaboliques (à savoir, H + et Pi), qui perturbent l’homéostasie cellulaire et la contraction musculaire, soit transporté plus efficacement. Les données disponibles dans la littérature ne spécifient pas clairement quelles composantes de la capacité de mémoire tampon sont modifiées par les modifications ci-dessus. Il doit être indiqué qu’il existe plusieurs méthodes pour déterminer la capacité de tampon musculaire. En raison de la complexité méthodologique, aucune de ces méthodes n’est à l’abri de la critique. Dans la plupart des études, le pouvoir tampon a été déterminé in vitro par titrage, ce qui n’inclut pas le transport transmembranaire de substances acido-basiques ni le tamponnage dynamique par des processus biochimiques se déroulant in vivo [ 31 ].

La plupart des études montrent un effet ergogène documenté de la charge en bicarbonate lors d’un exercice exhaustif d’une durée de 1 à 7 min, lorsque la glycolyse anaérobie joue un rôle majeur dans la fourniture d’énergie [ 32 ]. L’effet ergogénique du bicarbonate est justifié par le fait que l’augmentation du pH extracellulaire et du bicarbonate améliorera l’efflux de lactate et de H + du muscle. Il existe également des preuves que l’effet ergogénique du bicarbonate est plus prononcé lors de sprints répétés que lors d’exercices soutenus [ 30 ].

Les différentes stratégies utilisées pour améliorer la capacité tampon des tissus et du sang ne permettent pas une comparaison directe. Malgré cela, il semble exister un effet ergogénique en réponse à NaHCO 3  , ce qui pourrait expliquer l’importance importante de l’effet noté par Tobias et al. 33 ] Dans notre étude, nous avons obtenu des effets importants en fonction de 4 variables (puissance moyenne des membres inférieurs, HCO 3 – au repos, pH du sang au repos et SG urinaire).

Conclusions

Les résultats de la présente étude indiquent que la consommation d’eau alcalinisée améliore l’état d’hydratation, l’équilibre acido-basique et les performances des exercices anaérobies à haute intensité. Il semble qu’une plus grande capacité tampon musculaire et une élimination accrue des protons, entraînant une production accrue d’ATP glycolytique, pourraient être responsables de ces effets. Compte tenu des besoins en énergie et du taux de transpiration intense des athlètes de sports de combat, les auteurs recommandent l’apport quotidien de 3 à 4 litres d’eau minéralisée hautement alcaline afin d’améliorer l’hydratation et les performances anaérobies pendant les entraînements et les compétitions.

 

VOIR TOUS LES IONISEURS D’EAU – GÉNÉRATEURS D’HYDROGÈNE MOLÉCULAIRE

nous recommandons:

ioniseur d'eau AlkaViva vesta H2
ioniseur d’eau AlkaViva vesta H2
ioniseur-deau-AlkaViva-DELPHI-H2
ioniseur-deau-AlkaViva-DELPHI-H2
ioniseur d'eau Athena H2
ioniseur d’eau Athena H2
ioniseur d'eau alkaviva melody ii h2
ioniseur d’eau alkaviva melody ii h2

 

PLoS One . 2018; 13 (11): e0205708.
Publié en ligne le 19 novembre 2018 doi: 10.1371 / journal.pone.0205708
PMCID: PMC6242303
PMID: 30452459
L’eau alcaline améliore l’acidose métabolique induite par l’exercice et améliore la performance des exercices anaérobies chez les athlètes de sports de combat
Jakub Chycki , Conceptualisation , Enquête , Méthodologie , Rédaction – Projet original , 1, * Anna Kurylas , Conservation de données , Méthodologie , Administration de projet , 1 Adam Maszczyk , Conservation de données , Validation , Visualisation , 2 Artur Golas , Conservation de données , Analyse formelle , 1 et Adam Zajac , Conceptualisation , Enquête , Méthodologie , Écriture – version originale 1
Michal Toborek, rédacteur en chef

Renseignements à l’appui

S1 Table

Données pour la figure 1 .

(XLSX)

Table S2

Données de test d’effort.

(XLSX)

Table S3

Données sur l’eau.

(XLSX)

Remerciements

Ce travail a été soutenu par le ministère des Sciences et de l’Enseignement supérieur de Pologne dans le cadre des subventions NRSA3 03953 et NRSA4 040 54.

Déclaration de financement

Ce travail a été soutenu par le ministère des Sciences et de l’Enseignement supérieur de Pologne dans le cadre des subventions NRSA3 03953 et NRSA4 040 54.

Disponibilité des données

Toutes les données pertinentes se trouvent dans le document et ses fichiers d’informations complémentaires.

Références

1. Convertino VA, Armstrong LE, Coyle EF, Mack GW, Sawka MN, Senay LC, Sherman WM. Collège américain de la position de la médecine sportive. Exercice et remplacement de liquide . Med Sci Sports Exerc 1996; 28 PubMed ] Google Scholar ]
2. Noakes TD, Speedy DB. Affaire prouvée. L’hyponatrémie associée à l’exercice est due à la surconsommation d’alcool. Alors, pourquoi a-t-il fallu 20 ans avant que la preuve initiale soit acceptée? Brit J Sports Med 2006; 40 : 567-572. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
3. Mettler S, Mannhart CH. Hydratation, consommation d’alcool et performance physique . Swiss Sports Ex Med 2017; 65 ( 1 ), 16-21. Google Scholar ]
4. Davis JK, Laurent CM, Allen KE, Green IM, Stolworthy NI, Welch TR, Nevett ME. Influence de la déshydratation sur les performances du sprint intermittent . J. Strength Cond Res 2015; 29 : 2586–93. 10.1519 / JSC.0000000000000907 [ PubMed ] Google Scholar ]
5. DA Judelson, CM Maresh, IM Anderson, Armstrong LE, Casa DI, WJ Kraemer, JS Volek. Hydratation et performance musculaire: L’équilibre hydrique affecte-t-il la force, la puissance et l’endurance intense ? Sports Med 2007; 37 : 907-921. 10.2165 / 00007256-200737100100006 [ PubMed ] Google Scholar ]
6. Savoie FA, Kenefick RW, Ely BR, Cheuvront SN, Goulet ED. Effet de l’hypohydratation sur l’endurance musculaire, la force, la puissance et la capacité anaérobie et la capacité de saut vertical. Une méta-analyse . Sports Med 2015; 45 : 1207-127. 10.1007 / s40279-015-0349-0 [ PubMed ] Google Scholar ]
7. Kurylas A, Zajac T, Zydek G, Zajac A. L’efficacité de l’eau alcaline chez des athlètes hydratants . J Nutrition Health Food Sci 2017; 5 ( 1 ): 1–4. Google Scholar ]
8. Ostojic SM, Stojanovic MD. L’eau riche en hydrogène a affecté l’alcalinité du sang chez les hommes physiquement actifs . Res Sport Med 2014; 22 : 1 , 49–60. PubMed ] Google Scholar ]
9. Chycki J, T Zajac, A Maszczyk, Kurylas A. L’effet de l’eau alcaline à base minérale sur le statut d’hydratation et la réponse métabolique à l’exercice anaérobie à court terme . Biol Sport 2017; 34 ( 3 ). Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
10. Heil PD. Équilibre acido-basique et état d’hydratation après consommation d’eau embouteillée alcaline à base minérale . J Int Soc Sports Nutr 2010; 7 : 29 10.1186 / 1550-2783-7-29 article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
11. Fang Y, Fu XJ, Gu C, Xu P, Wang Y, Yu WR, Sun Q, Sun XJ, Yao M. Une solution saline riche en hydrogène protège des lésions pulmonaires aiguës induites par des brûlures étendues chez le modèle de rat . Journal of Burn Care and Research 2011; 32 , e82–91. 10.1097 / BCR.0b013e318217f84f [ PubMed ] Google Scholar ]
12. Watanabe T, Pan I, Y Fukuda, E Murasugi, H Kamata et Uwatoko K. Influences de l’eau alcaline ionisée sur le rendement laitier, le poids vif de la progéniture et la mère périnatale chez le rat . Journal of Toxicological Sciences 1998; 23 , 365–371. PubMed ] Google Scholar ]
13. Robergs RA, Ghiasvand F, Parker D. Biochimie de l’acidose métabolique induite par l’exercice . Revue américaine de physiologie, physiologie réglementaire, intégrative et comparée 2004; 287 , R502-516. 10.1152 / ajpregu.00114.2004 [ PubMed ] Google Scholar ]
14. Bangsbo J, Johansen L, Graham T, Saltin B. Lactate et H + efflux des muscles squelettiques humains lors d’exercices dynamiques intenses . Journal of Physiology 1993; 422 , 539–559. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
15. Juel C. Cotransport lactate-proton dans le muscle squelettique . Physiol Rev 1997; 77 : 321–58. 10.1152 / physrev.1997.77.2.321 [ PubMed ] Google Scholar ]
16. Medbo JI, Hanem S, Noddeland H, Jebens E. Différences artério -veineuses entre le statut acido-basique du sang et le sodium plasmatique provoqués par le cyclisme intense . Acta Physiol Scand 2000; 168 , 311–326. 10.1046 / j.1365-201x.2000.00650.x [ PubMed ] Google Scholar ]
17. Putman CT, Jones NL, Heigenhauser GJF. Effets de l’entraînement à court terme sur l’équilibre plasmatique acide-base au cours d’exercices supplémentaires chez l’homme . J Physiol 2003; 550 , 585–603. 10.1113 / jphysiol.2003.039743 Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
18. McNaughton LR, Siegler J, Midgley A. Effets ergogéniques du bicarbonate de sodium . Curr Sports Med Rep 2008; 7 ( 4 ): 230: 6. 10.1249 / JSR.0b013e31817ef530 [ PubMed ] Google Scholar ]
19. Kurylas A, T Zajac, J Chycki, Maszczyk A. Zajac A. Performances anaérobies et équilibre acido-basique chez les joueurs de basket-ball après la consommation d’eau très alcaline . Int J Food et Nutr Sci 2018; 5 ( 1 ): 134–9. Google Scholar ]
20. Ingestion de Gledhill N. Bicarbonate et performance anaérobie . Sports Med 1984; 1 : 177–80. 10.2165 / 00007256-198401030-00001 [ PubMed ] Google Scholar ]
21. Wynn E., E. Raetz et Burckhardt P. La composition des eaux minérales provenant d’Europe et d’Amérique du Nord en ce qui concerne la santé des os: composition de l’eau minérale optimale pour os . Br J Nut 2009; 101 : 1195-1199. PubMed ] Google Scholar ]
22. Santaka S, Takeki H, Kiichiro T. Recherche avancée sur les bienfaits d’une eau réduite pour la santé . Trends Food Sc et Technol ; 2012, 23 , ( 2 ): 124-131. Google Scholar ]
23. Amelia J, Carr AJ, Will G, Hopkins C, Gore J. Effets de l’alcalose et de l’acidose aiguës sur la performance . Sport Med 2011; 1; 41 ( 10 ). PubMed ] Google Scholar ]
24. Sahlin K. pH intracellulaire et métabolisme énergétique dans le muscle squelettique, avec une référence particulière à l’exercice . Acta Physiol Scand Suppl 1978; 455 : 1-56. PubMed ] Google Scholar ]
25. Weidman J, RE Holsworth, B Brossman, JD Cho, J Cyr et Fridman G. Effet de l’eau alcaline électrolysée à pH élevé sur la viscosité du sang chez l’adulte en bonne santé . J Int Soc Sports Nutr 2016; 13 : 45 10.1186 / s12970-016-0153-8 Article libre PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]
26. Armstrong LE, MS Ganio, Klau JF, Johnson EC, Casa DJ, Maresh CM. Nouvelles techniques d’évaluation de l’hydratation utilisant la soif et un défi de consommation d’eau chez des hommes en bonne santé . Appl. Physiol Nutr Metab 2014; 39 ; 138–144. 10.1139 / apnm-2012-0369 [ PubMed ] Google Scholar ]
27. Katz A, S Broberg, Sahlin K. Métabolisme de l’ammoniac musculaire et des acides aminés au cours d’un exercice dynamique chez l’homme . Clin Physiol 1986; 6 : 365–79. PubMed ] Google Scholar ]
28. Harris RC, Hultman E, Nordesjo LO. Détermination du glycogène, des intermédiaires glycolytiques et des phosphates à haute énergie dans des échantillons de biopsie de muscles du quadriceps fémoral d’hommes au repos. Méthodes et variance des valeurs . Scan J Clin Lab Invest 1974; 33 : 109-20. PubMed ] Google Scholar ]
29. Bonen A, KJ McCullagh, CT Putman. L’entraînement à court terme augmente le MCT1 musculaire et le lactate veineux fémoral par rapport au lactate musculaire . Am J Physiol 1998; 274 : E102–7. PubMed ] Google Scholar ]
30. Carr AJ, groupe de travail Hopkins, juge en chef Gore. Effet de l’alcalose et de l’acidose aiguë sur les performances: une méta-analyse . Sports Med . 2011, 41 : 801-14. 10.2165 / 11591440-000000000-00000 [ PubMed ] Google Scholar ]
31. Edge J, Bishop D, Goodman C. Les effets de l’intensité de l’entraînement sur la capacité d’amortissement musculaire chez les femmes . Eur J Appl Physiol , 2006, 96 : 97 10.1007 / s00421-005-0068-6 [ PubMed ] Google Scholar ]
32. Linderman JK, Gosselink KL. Les effets de l’ingestion de bicarbonate de sodium sur la performance à l’effort . Sports Med 1994, 18 : 75–80. 10.2165 / 00007256-199418020-00001 [ PubMed ] Google Scholar ]
33. Tobias G, Benatti FB, de Salles Painelli V, H Roschel, Gualano B, Vente C, Harris RC, Lancha, AH, Artioli GG. Effets additifs de la bêta-alanine et du bicarbonate de sodium sur les performances intermittentes du haut du corps . Amino Acids 2013, 45 : 30917. Article gratuit de PMC ] [ PubMed ] Google Scholar ]

Les articles de PLoS ONE sont fournis ici avec l’aimable autorisation de Public Library of Science

Questions fréquemment posées sur l’eau hydrogénée

Questions fréquemment posées sur l’eau hydrogénée

  1. Qu’est-ce que l’eau hydrogènee moléculaire?

Hydrogène moléculaire ou eau riche en hydrogène ( eau enrichie en hydrogène ) désigne de l’ eau (H 2 O) contenant de l’hydrogène gazeux dissous (H 2 ) .

  1. Le gaz d’hydrogène (moléculaire) n’est-il pas explosif?

Oui, c’est TRES explosif. L’hydrogène moléculaire est la molécule la plus dense en énergie.

Mais, lorsque l’ hydrogène moléculaire est dissous dans l’eau, il n’est plus explosif,

Même lorsqu’il y a de l’hydrogène moléculaire dans l’air, il n’est inflammable qu’à une concentration volumique de 4,6%, ce qui n’est pas inquiétant lorsqu’il est question d’eau hydrogène moléculaire.

  1. L’eau H 2 O ne contient-elle pas déjà de l’hydrogène?

La molécule d’eau a 2 atomes d’hydrogène , liés chimiquement à l’atome d’oxygène. Ceci est différent de l’hydrogène moléculaire gazeux (H2), qui n’est que deux atomes d’hydrogène liés l’un à l’autre. Les molécules d’hydrogène H2 ne sont pas liées à l’eau H2O

Pour que l’hydrogène moléculaire dissous (H 2 ) soit bénéfique pour l’homme, il doit être sous une forme non liée et donc disponible pour un bénéfice thérapeutique.

Pratiquement tout contient des atomes d’hydrogène, mais ces atomes d’hydrogène sont chimiquement liés à d’autres éléments. Dans l’eau riche en hydrogène moléculaire, la molécule d’hydrogène qui est montrée comme étant thérapeutique est la molécule d’hydrogène dissoute disponible dans l’eau sous sa forme diatomique , appelée hydrogène moléculaire (diatomique dissous) .

  1. Je pensais que si l’eau «riche en hydrogène» devait être acide?

Si l’eau est riche en ions d’hydrogène positifs (H + ). alors OUI, l’eau est acide (pH <7).

Mais lorsque l’on parle d’eau riche en hydrogène moléculaire, on parle d’ hydrogène gazeux neutre (pH = 7) (H2), qui est constitué de deux atomes d’hydrogène liés entre eux – l’ hydrogène sous sa forme moléculaire diatomique .

Il peut être déroutant d’entendre «l’eau hydrogénée» car nous pensons généralement que l’hydrogène (signifiant l’ion hydrogène, H + ) est acide, ce qui est fondamentalement la définition du pH. Le p représente le potentiel ou la puissance, c’est-à-dire un exposant mathématique (dans ce cas une fonction logarithmique), et le H représente l’ion hydrogène, qui n’est qu’un proton et aucun électron. Donc, le pH signifie littéralement la concentration logarithmique de l’ ion hydrogène.

Mais quand on dit «eau riche en hydrogène moléculaire», on parle d’hydrogène diatomique ou d’hydrogène moléculaire, qui est un gaz neutre (ph = 7) de molécules H2 (un H2 est composé de 2 atomes de liaison hydrogène en une molécule), est dissous dans l’eau.

  1. J’ai lu que si vous ajoutez de l’hydrogène à de l’eau, vous produirez du peroxyde d’hydrogène?

L’hydrogène moléculaire (H2) ne se lie PAS au NOR, il ne réagit pas avec les molécules d’eau, il se dissout simplement dans l’eau. Ainsi, il ne crée pas de nouvelle molécule telle que H 4 O, qui serait en fait chimiquement impossible à former. L’eau a la formule chimique H 2 O et le peroxyde d’hydrogène a la formule chimique H 2 O 2 , qui, par comparaison, contient un oxygène supplémentaire, pas d’hydrogène.

L’eau hydrogène moléculaire et le peroxyde d’hydrogène sont complètement différents.

  1. Étant donné que l’hydrogène moléculaire ne se dissout pas très bien dans l’eau, comment peut-il même en avoir assez pour qu’il soit bénéfique?

Il est vrai que l’ hydrogène moléculaire n’est pas très soluble dans l’eau car il s’agit d’une molécule neutre, non polaire, avec une solubilité de 1,6 mg / L, ce qui est relativement faible.

Mais quand on considère que l’hydrogène moléculaire est la molécule la plus légère de l’univers, il faut vraiment comparer le nombre de molécules par opposition au nombre de grammes.

À titre de référence, la vitamine C (176,2 g / mole) pèse 88 fois plus que l’hydrogène (2 g / mole).

Par conséquent, une eau riche en hydrogène moléculaire à une concentration de 1,6 mg / L aurait plus de molécules « antioxydantes » que 100 mg de vitamine C, car il y a plus de molécules totales dans 1,6 mg d’hydrogène que 100 mg de vitamine C, soit 0,8 mmoles de H2 par rapport à environ 0,6 mmole de vitamine C.

Mais plus important encore, des centaines d’études scientifiques montrent clairement que ces concentrations d’hydrogène moléculaire dans l’eau sont efficaces.

  1. Est-ce que l’hydrogène moléculaire dissous ne s’évaporera pas immédiatement de l’eau?

Oui, l’hydrogène moléculaire comme tout gaz commence immédiatement à sortir / à s’évaporer de l’eau, mais il ne disparaît pas immédiatement. En fonction de la surface, de l’agitation, etc., le gaz hydrogène moléculaire peut rester dans l’eau pendant quelques heures ou plus avant de descendre au-dessous d’un niveau thérapeutique.

  1. Quelle quantité d’hydrogène moléculaire dois-je boire pour obtenir les avantages?

C’est la même question que les scientifiques se posent et qui est toujours à l’étude. Cependant, les études chez l’homme fournissent généralement environ 1 à 3 mg d’hydrogène moléculaire H2 , et ces doses présentent des avantages statistiquement significatifs. Donc, si votre eau hydrogène moléculaire a une concentration de 1 mg / L (équivalent à 1 ppm, parties par million) , alors 2 litres d’eau hydrogène moléculaire vous donneront 2 mg de H2. Bien que la concentration efficace chez certaines personnes et certaines maladies puisse être plus basse et / ou plus élevée, ces doses sont tout simplement ce qui a été vu par un expert. voir cet article également ).

  1. Est-ce que plus d’hydrogène moléculaire équivaut à plus d’avantages?

Peut-être peut-être pas…. il est évident qu’une quantité minimale requise d’hydrogène moléculaire (eau) est nécessaire pour offrir des avantages pour la santé, qui peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est important de noter que vous ne pouvez pas obtenir trop d’hydrogène moléculaire, car il ne s’accumule pas dans votre corps – vous l’exhalez. Dans de nombreux cas, il existe un effet dépendant de la dose évident, ce qui signifie que plus il y a d’hydrogène moléculaire (eau), meilleur ou plus puissant. De nombreux rapports anecdotiques suggèrent également que la consommation accrue d’hydrogène moléculaire (eau) pourrait offrir encore plus d’avantages. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine.

  1. Est-ce que l’hydrogène moléculaire (eau) est sans danger (pour la consommation)?

OUI. Il a été démontré que l’hydrogène gazeux moléculaire (dans l’eau) était très sûr à des concentrations plusieurs fois supérieures à celles utilisées en thérapie. Voici quelques exemples:

La sécurité de l’hydrogène moléculaire a été démontrée pour la première fois à la fin des années 1800, alors que l’hydrogène moléculaire était utilisé pour localiser des blessures par balle dans les intestins. Les rapports ont montré qu’il n’y a jamais eu d’effet toxique ou d’irritation, même pour les tissus les plus sensibles.

Un autre bon exemple de son innocuité est que l’hydrogène moléculaire est utilisé dans la plongée en haute mer depuis 1943 (à des concentrations très élevées) pour prévenir le mal de décompression. Des études ont montré que l’hydrogène moléculaire ne présentait aucun effet toxique à des niveaux très élevés et à des pressions de 98,87% H2 et de 1,26% 02 à 19,1 atm.

En outre, le gaz hydrogène moléculaire est naturel pour le corps, car après un repas riche en fibres, nos bactéries intestinales peuvent produire quotidiennement des litres d’hydrogène moléculaire (ce qui constitue un autre avantage de la consommation de fruits et de légumes).

En bref, le gaz hydrogène moléculaire est très naturel pour notre corps, et non comme une substance étrangère ou étrangère qui ne peut être synthétisée que dans un laboratoire de chimie.

  1. Quand les avantages thérapeutiques de l’hydrogène moléculaire ont-ils été découverts?

Le premier compte rendu de l’hydrogène moléculaire ayant des propriétés médicinales remonte à 1798, pour des choses comme l’inflammation. Cependant, il n’est devenu un sujet populaire parmi les scientifiques qu’en 2007, quand un article sur les avantages de l’hydrogène moléculaire a été publié dans la prestigieuse revue de Nature Medicine par le groupe du Dr Ohta .

hydrogène moléculaire diatomique H 2- Produits de l’eau hydrogénée

 

Avantages de l’hydrogène moléculaire dans l’eau – partie 3

Avantages de l’hydrogène moléculaire dans l’eau – partie 3

L’hydrogène moléculaire (eau) est un moyen naturel unique de réduire la douleur et l’inflammation, d’améliorer votre énergie, vos fonctions cognitives, votre performance physique et votre récupération, de neutraliser les radicaux libres nocifs et de soutenir la production d’enzymes et d’antioxydants dans votre corps et d’hydrater également vos cellules. soutenir votre santé et votre bien-être en général. Les scientifiques ont découvert que l’hydrogène moléculaire H 2 eau – hydrogène moléculaire ou hydrogène hydrique diatomique – possédait toutes ces propriétés et plus encore. L’hydrogène moléculaire H2 (eau) est devenu un domaine majeur de la recherche scientifique.

La propriété de guérison dans les eaux de guérison

eau d'hydrogène

Dans le monde entier, il existe des sources d’eau ou des sources bien connues, riches en hydrogène moléculaire naturel, qui offrent des propriétés cicatrisantes ou curatives. Des scientifiques ont récemment trouvé du H 2 dans des échantillons de Nordenau (Allemagne), Tlacote (Mexique) et Hita Tenryosui, Japon 1-3 . L’existence d’hydrogène moléculaire H2 dans ces sources d’eau (et d’autres) pourrait résulter de la réaction de l’eau avec les métaux alcalino-terreux, ou de bactéries et d’algues productrices d’hydrogène moléculaire gazeux 4 . Quoi qu’il en soit, les connaissances scientifiques disponibles concernant l’hydrogène moléculaire H2 et ses avantages semblent expliquer ces propriétés curatives de l’eau H2.

Qu’est-ce que l’eau hydrogénée  moléculaire?

L’hydrogène moléculaire est de l’eau contenant de l’hydrogène moléculaire H2. L’hydrogène est l’élément le plus léger et le plus simple qui apparaît en premier sur le tableau périodique des éléments. L’hydrogène moléculaire est également la plus petite molécule constituée d’un seul électron et d’un seul proton. En raison de sa petite taille, il est capable de pénétrer même les structures sous-cellulaires telles que les mitochondries, ce qui le rend extrêmement biodisponible. Il traverse même la barrière hémato-encéphalique. Il est incolore, inodore, non métallique, non toxique et sans goût.

Recherche l’eau hydrogénée 

Le corpus scientifique concernant les avantages pour la santé de l’hydrogène moléculaire H2 (eau) a progressé rapidement ces dernières années grâce aux études menées par des chercheurs du monde entier. Plus de 600 articles évalués par des pairs ont été publiés sur l’impact de l’hydrogène moléculaire H2 sur les humains, les animaux et les cellules. Il montre que l’hydrogène moléculaire H2 (eau) régule plus de 200 biomolécules et semble apporter des avantages dans 166 conditions de santé et modèles de maladies, touchant pratiquement tous les organes du corps humain. L’hydrogène moléculaire H2 agit sur le métabolisme humain dans trois domaines principaux:

• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) convertit rapidement et facilement les radicaux libres toxiques (hydroxyle OH-) en eau (H 2 + 2 OH -> 2 H 2 O);
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) maintient l’homéostasie des antioxydants. En d’autres termes, les propres antioxydants du corps sont exploités et maintenus; et
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) favorise la signalisation cellulaire, le métabolisme cellulaire et l’expression génique. Cela affecte les mécanismes d’inflammation, d’obésité et de vieillissement.

L’hydrogène moléculaire est sûr et naturel.

L’hydrogène moléculaire H2 (eau) n’est pas étranger au corps, contrairement à un médicament pharmaceutique. Votre corps produit de petites quantités d’hydrogène moléculaire H2 gazeux à partir des bactéries présentes dans votre tube digestif lorsqu’il digère les fibres végétales, qui se diffusent dans le sang. Les recherches montrent que délivrer de l’H 2 à des concentrations plus élevées que ce que votre corps peut produire est beaucoup plus efficace. En fait, l’eau potable a été utilisée dans la plupart des études et c’est le moyen le plus efficace de fournir les puissants avantages de l’hydrogène moléculaire.

La science de l’hydrogène moléculaire H2 (eau) va rapidement au-delà des applications théoriques.

Les ioniseurs et les générateurs d’hydrogène dans l’eau permettent aux professionnels de la santé et aux consommateurs de tirer parti des avantages pour la santé de l’hydrogène moléculaire H2.
« Les effets ont été signalés pour pratiquement tous les organes et 31 catégories de maladies pouvant être subdivisées en 166 modèles de maladies, maladies humaines, pathologies associées au traitement et conditions physiopathologiques des plantes avec une prédominance de maladies à médiation par le stress oxydatif et de maladies inflammatoires. » Recherche sur les gaz médicaux 2015; 5:12

Avantages de l’eau hydrogénée moléculaire

«Il n’est pas exagéré de dire que l’impact de l’eau hydrogène sur la médecine thérapeutique et préventive pourrait être énorme à l’avenir.»
Recherche Radical Libre 2010

Pourquoi l’eau hydrogénée moléculaire H2 est un antioxydant exceptionnel

Le stress oxydatif chronique a été identifié comme l’une des principales causes du vieillissement et des maladies chroniques modernes. Tout le monde sait qu’il existe de nombreux antioxydants. Cependant, ils n’ont montré qu’un succès limité dans les essais thérapeutiques.

L’hydrogène moléculaire H2 (eau) présente certains avantages, ce qui incite les chercheurs à le proposer comme NOVEL antioxydant avec des applications thérapeutiques et préventives supérieures.

• L’hydrogène moléculaire H2 est la plus petite molécule. D’autres antioxydants tels que la vitamine C ou la vitamine E sont très importants en comparaison. Ils doivent également être digérés, absorbés, transportés et finalement repris par les cellules.

L’hydrogène moléculaire H2 pénètre rapidement dans la muqueuse de l’estomac et agit immédiatement à l’intérieur des cellules. Il est capable de pénétrer plus rapidement dans toutes les parties de la cellule en protégeant l’ADN, l’ARN et les protéines contre le stress oxydatif dommageable.
• Chaque molécule d’hydrogène moléculaire H2 neutralise deux radicaux libres. Il se sépare facilement en deux atomes légèrement chargés qui neutralisent les radicaux libres créés par notre stress oxydatif quotidien. Ce faisant, il crée de l’eau hydratant ainsi les cellules.
• L’hydrogène moléculaire H2 est sélectif et ne cible que les «mauvais» radicaux libres. Les radicaux oxygène sont extrêmement dommageables. Cependant, votre corps produit également de «bons» radicaux libres, qui servent à des fins utiles. D’autres antioxydants ne neutralisent que partiellement les radicaux, les bons comme les mauvais. Pire encore, ces antioxydants peuvent devenir eux-mêmes des radicaux libres une fois leur travail accompli. H2 cible sélectivement uniquement les mauvais radicaux et, contrairement aux autres antioxydants, les neutralise complètement.

Hydrogène moléculaire (dans l’eau) – Le meilleur complément anti-âge?

Notre mode de vie moderne a considérablement augmenté le stress oxydatif de notre corps, ce qui a entraîné une augmentation alarmante du taux de maladies chroniques et de problèmes de santé. En tant que culture, nous sommes déséquilibrés et vieillissons et il nous manque quelque chose pour faire face de manière naturelle et universelle au déclin qui accompagne le vieillissement. La science est claire: l’eau hydrogène moléculaire est une base puissante et efficace pour améliorer la santé, le bien-être et ralentir le processus de vieillissement.

• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) réduit l’inflammation et la douleur. En vieillissant, nous avons plus mal. L’hydrogène moléculaire H2 s’est révélé un puissant anti-inflammatoire. L’hydrogène moléculaire peut également potentiellement modifier les gènes activés qui créent une inflammation à état constant.
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) soutient une fonction cognitive optimale. Le cerveau représente 2 à 4% du poids de votre corps, mais consomme 20 à 40% de l’oxygène que vous respirez. Étant donné que 2 à 5% de l’oxygène que vous respirez se transforme en radicaux libres, votre cerveau est très sensible aux dommages causés par le stress oxydatif. hydrogène moléculaire H2 (eau) neutralise les radicaux libres en excès qui se produisent dans le cerveau.
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) favorise la santé cellulaire. La recherche montre que l’hydrogène moléculaire H2 (eau) modifie la signalisation cellulaire, le métabolisme cellulaire et l’expression génique. Cela peut expliquer ses effets anti-inflammatoires, anti-allergiques et anti-apoptotiques (ou anti-mort cellulaire).
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) active la production de vos propres niveaux d’antioxydants. L’hydrogène moléculaire H2 (eau) déclenche l’activation des enzymes antioxydantes de l’organisme (par exemple, la glutathion peroxydase, la superoxyde dismutase, la catalase, etc.) et / ou des protéines protégeant la cellule. Chacune de ces enzymes traite différents types de radicaux libres et travaille ensemble pour maintenir les cellules en bonne santé.

Exerciseur ou athlète, l’hydrogène moléculaire  est votre arme secrète !!!

Les athlètes et les personnes qui font de l’exercice subissent plus de stress oxydatif que les individus sédentaires. Ils sont également plus vulnérables aux effets de la déshydratation chronique.

• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) contribue à améliorer les niveaux d’énergie. L’adénosine triphosphate (ATP) est le carburant qui alimente vos cellules pendant l’activité physique. La recherche montre que l’hydrogène moléculaire H2 augmente la production d’ATP, vous permettant de maintenir une énergie élevée et de meilleures performances.
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) améliore les performances et le temps de récupération. Lorsque vous faites de l’exercice, votre acide lactique augmente, entraînant fatigue, dommages musculaires, diminution de l’endurance, diminution des performances et résultats médiocres. Des recherches examinées par des pairs sur des athlètes montrent que l’eau hydrogène moléculaire H2 diminue les niveaux d’acide lactique, entraînant de meilleures performances et une récupération plus rapide.
• Hydrogène moléculaire H2 (eau) Réduit le stress oxydatif. Lorsque nous faisons de l’exercice, nous utilisons plus d’oxygène, ce qui génère plus de radicaux d’oxygène dommageables, ce qui augmente le stress oxydatif. L’hydrogène moléculaire H2 pénètre facilement dans les compartiments sous-cellulaires, ce qui les protège des radicaux oxygénés cytotoxiques dommageables.
• L’hydrogène moléculaire H2 (eau) améliore votre hydratation. Lorsque les molécules d’hydrogène H2 se combinent et neutralisent les radicaux oxygénants dommageables, elles se transforment en eau (H 2 O), ce qui augmente votre hydratation cellulaire. L’eau alcaline ionisée par l’hydrogène moléculaire H2 est mieux absorbée par le corps que l’eau du robinet ordinaire.

En résumé, que ce soit au travail ou dans les loisirs, vieux ou jeunes, sains ou malsains, l’eau hydrogène moléculaire offre à chacun un large éventail d’avantages puissants. La plupart des suppléments ont un mécanisme d’action; L’eau hydrogène moléculaire (et les comprimés d’H2) en offre beaucoup. Elle dispose d’un corps scientifique solide et en pleine croissance pour confirmer les avantages thérapeutiques de l’eau hydrogène moléculaire. Donc, si vous souhaitez optimiser votre santé et votre bien-être, bénéficier de plus d’énergie, d’une meilleure clarté d’esprit et améliorer vos performances sportives, qu’attendez-vous? Donnez à votre corps la capacité de prospérer naturellement. Rejoignez la révolution hydrogène-eau moléculaire. Faites ce qui a donné des résultats dans la recherche et buvez de l’eau hydrogène. UltraWater infusé d’H2 d’AlkaViva est le moyen idéal, simple et pratique pour obtenir l’eau hydrogène moléculaire la plus propre et la plus saine.

hydrogène moléculaire diatomique H 2- Produits de l’eau hydrogénée

Cliquez ici pour une discussion sur les différents types de produits produisant de l’eau hydrogène moléculaire.

Références:

1. ZHANG, JY, LIU, C., ZHOU, L., QU, K., WANG, RT, TAI, MH, LEI, JCWL, WU, QF et WANG, ZX (2012). Examen de l’hydrogène en tant que nouvelle thérapie médicale. Hepato-Gastroenterology 59, 1026-1032.
2. SHIRAHATA, SANETAKA (2002). Réduction de l’eau pour la prévention des maladies. Technologie des cellules animales: aspects fondamentaux et appliqués 12, 25-30.
3. SHIRAHATA, S., HAMASAKI, T. et TERUYA, K. (2012). Recherche avancée sur les avantages pour la santé d’une eau réduite. Trends in Food Science & Technology 23, 124-131.
4. CONRAD, R., ARAGNO, M. et SEILER, W. (1983). Production et consommation d’hydrogène dans un lac eutrophique. Microbiologie appliquée et environnementale45,502-10

Avantages de l’eau hydrogénée – partie 2

Avantages de l’eau hydrogénée – partie 2

Eau hydrogénée pour sportifs et personnes actives

L’eau hydrogène moléculaire est un moyen pratique et naturel d’avoir plus d’énergie, tout en réduisant la fatigue, l’accumulation d’acide lactique et le stress oxydatif.
L’hydrogène hydrogénique est un moyen de récupérer plus rapidement, d’améliorer vos performances et de mieux profiter de vos activités.

De plus en plus de données scientifiques hautement crédibles montrent que l’hydrogène moléculaire (H 2 ) offre tous ces avantages, et plus encore. Le meilleur moyen d’obtenir de l’hydrogène moléculaire H2 en moleular est de boire de l’eau infusée en hydrogène moléculaire. Plus de 600 articles examinés par des pairs ont été publiés et montrent que l’hydrogène moléculaire présente des avantages thérapeutiques pour la santé d’une eau riche en hydrogène dans 150 modèles de maladies et conditions de santé et dans pratiquement tous les organes du corps. Un nombre croissant de ces études utilisant de l’hydrogène moléculaire a montré que l’hydrogène moléculaire H2 présente des avantages considérables pour les performances sportives et les exercices de routine.

Qu’est-ce qui rend les activités / exercices difficiles?

Toute activité ou entraînement au-dessus d’un état de repos augmente immédiatement les besoins en énergie et en oxygène de notre corps pour alimenter l’activité. Toute activité plus intense que celle habituelle de votre corps stressera votre système et provoquera une cascade d’effets.

L’augmentation de l’oxygène produit plus de radicaux oxygène (libres), nocifs pour les cellules, qui causent un stress oxydatif . Le stress oxydatif attaque silencieusement vos cellules dans les coulisses, ce qui entraîne une perte de viabilité et de mort cellulaires, entraînant des lésions musculaires, une faiblesse, une fatigue et une inflammation. 1-3 Ceci est particulièrement vrai avec le stress oxydatif induit par l’exercice.

Si votre activité est suffisamment intense, vous utiliserez de l’ATP disponible comme source d’énergie et votre corps brûlera du glycogène. Lorsque cela se produit, vous sentirez la brûlure de l’acide lactique s’accumuler , ce qui entraînera de la fatigue et des douleurs musculaires. Tout cela entraîne une diminution de l’endurance, des performances réduites, des résultats médiocres et un plaisir moindre.

L’eau riche en hydrogène moléculaire augmente votre énergie

L’ATP (Adénosine Triphosphate) est la devise énergétique de toutes les activités de votre corps. La nourriture que nous mangeons et l’oxygène que nous respirons créent de l’ATP dans les mitochondries, alimentant chacune de nos cellules et notre activité. H2 eau pour atp

Cependant, les radicaux libres sont également produits chaque minute à partir de l’oxygène que nous respirons. C’est simplement un fait de métabolisme aérobie. Les radicaux libres – en particulier les radicaux oxygène – endommagent vos mitochondries. Lorsque les mitochondries endommagées ne peuvent pas produire les niveaux nécessaires d’ATP, le corps se tourne vers le métabolisme du glycogène stocké. Les réserves de glycogène se trouvent principalement dans le foie, où elles sont utilisées et utilisées comme source d’énergie.

Un nombre croissant d’études montre que de nombreux avantages pour la santé de l’eau riche en hydrogène moléculaire, y compris l’amélioration de la fonction mitochondriale, augmentent la production d’ATP et induisent potentiellement une biogenèse mitochondriale . 4 L’hydrogène moléculaire H2 est la plus petite molécule de l’univers et diffuse donc rapidement à travers nos membranes cellulaires et neutralise les radicaux libres nocifs. Les propriétés de protection de l’hydrogène de Molecular permettent aux mitochondries de produire des niveaux optimaux d’ATP, ce qui vous fournit plus d’énergie. Lorsque vous devez creuser en profondeur et dépasser votre production d’ATP, comme nous le faisons parfois pendant l’activité ou l’entraînement, des recherches ont montré que l’hydrogène moléculaire H2 peut favoriser une augmentation du glycogène stocké dans votre foie. 4

La recherche est lancée. Boire de l’hydrogène moléculaire montre de nombreux bienfaits pour la santé, notamment une énergie améliorée grâce à une production améliorée d’ATP, tandis qu’une augmentation des réserves de glycogène aide à réduire la fatigue et les dommages musculaires. Aller plus longtemps. Allez plus fort.

L’eau avec hydrogène moléculaire réduit l’accumulation d’acide lactique

Chaque fois que votre corps commence à brûler du glycogène stocké, vous commencez à produire de l’acide lactique. L’accumulation accrue d’acide lactique entraîne à son tour une plus grande fatigue, des douleurs musculaires et une récupération plus lente. L’acidose métabolique induite par l’exercice est fréquente chez certains individus très actifs et chez de nombreux athlètes très entraînés. C’est un autre effet silencieux dans les coulisses; si vous avez une acidose, vous ne le savez pas, sauf en voyant et en sentant que vous ne réussissez pas à votre mieux.

Une étude récente a révélé qu’un autre avantage pour la santé de l’eau riche en hydrogène moléculaire est qu’elle peut avoir un impact positif sur les performances sportives des athlètes d’élite. La fatigue musculaire et le lactate (niveaux d’acide lactique dans le sang) ont diminué dans le groupe témoin d’élite, des athlètes très entraînés lorsqu’ils consommaient de l’eau riche en hydrogène moléculaire H 2 avant de subir des exercices intensifs contrôlés par des protocoles de test stricts. 5

Une étude similaire a révélé que l’hydrogène moléculaire hydrique avait un effet bénéfique sur la vitesse maximale perçue d’effort et l’accumulation d’acide lactique à une vitesse de course critique au cours d’un exercice maximal. Bien que le mécanisme exact n’ait pas été identifié, l’étude a conclu «… que l’eau riche en hydrogène diminue le stress physique au cours de l’exercice maximal…». 6

Une citation de l’un des nombreux documents de recherche sur ce sujet le dit succinctement:
« Une hydratation adéquate avec une eau riche en hydrogène avant l’exercice réduisait les taux de lactate dans le sang et améliorait le déclin de la fonction musculaire induit par l’exercice. »
Kosuke Aoki, et al Recherche sur les gaz médicaux, 2012

Veuillez noter que l’hydrogène moléculaire est également produit par un ioniseur d’eau, qui produit de l’eau alcaline ionisée; comme l’acide lactique est (comme son nom l’indique) un acide, vous pouvez boire de l’eau alcaline ionisée (AKW) ou ERW (Electrolisys Reduced Water) qui contient également de l’hydrogène moléculaire pour se débarrasser / neutraliser cette accumulation d’acide lactique et récupérer plus rapidement. Lire plus Les avantages de l’eau ionisée alcaline et plus sur l’eau hydrogène moléculaire

Eau alcaline ionisée Alkaviva Avantages et propriétés de la santé Eau alcaline ionisée Alkaviva Avantages et propriétés de la santé

L’eau hydrogénée protège contre le stress oxydatif

Étant un puissant antioxydant, cela sonne juste. Toute augmentation de l’activité entraîne un niveau accru de stress oxydatif. Une activité physique inhabituelle ou intense sur une courte période entraîne des niveaux plus élevés de stress oxydatif et une accumulation d’acide lactique (acidose métabolique induite par l’exercice). Cela provoque des symptômes de surentraînement tels qu’une fatigue accrue, des douleurs musculaires résiduelles, des micro-déchirures des fibres musculaires et une inflammation. Le stress oxydatif sous n’importe quelle forme, et peu importe comment vous y êtes arrivé, n’est pas bon.

Les scientifiques savent depuis longtemps que l’un des avantages pour la santé de l’hydrogène moléculaire H2 est qu’il neutralise facilement les radicaux libres, en particulier le radical hydroxyle (* OH–) et l’ion radical oxyde (0+). 7-9 Il est particulièrement important que l’hydrogène moléculaire H2 semble cibler sélectivement le radical hydroxyle qui est le plus toxique pour les cellules. D’autres radicaux libres (par exemple les radicaux d’oxyde nitrique) sont en réalité importants pour la physiologie cellulaire et l’homéostasie. 7,8 Contrairement aux autres antioxydants «non sélectifs», l’hydrogène moléculaire H2 laisse ces bons radicaux inchangés, ce qui en fait un antioxydant exceptionnel.

L’eau hydrogénée améliore le temps de récupération et de guérison

Des études ont montré que l’eau riche en hydrogène moléculaire était bénéfique dans le traitement des blessures et des affections liées au stress oxydatif et à l’inflammation, ainsi que dans le traitement des lésions sportives des tissus mous. dix

Il a été démontré que l’eau hydrogène moléculaire aide à maintenir l’homéostasie des enzymes, notamment le glutathion, la superoxyde dismutase, la catalase, etc. 4

L’hydrogène moléculaire H2 (eau) a également démontré une capacité de signalisation cellulaire essentielle au fonctionnement cérébral et neurologique. 4,13

Ces propriétés rendent l’hydrogène moléculaire bien plus bénéfique pour la santé que la simple boisson de récupération qui se concentre uniquement sur la réparation des muscles.

L’hydrogène moléculaire améliore votre hydratation

Alors que H 2 Les molécules d’hydrogène neutralisent les radicaux hydroxyle et oxygène, il ne reste plus que de l’eau à l’intérieur de la cellule, ce qui conduit les chercheurs à en déduire que l’H2 améliore également l’hydratation cellulaire. Cela explique également pourquoi aucune étude publiée n’a mis en évidence d’effet négatif de la consommation d’eau hydrogène.

L’eau hydrogénée est sans danger.

L’hydrogène moléculaire H2 est une eau 100% naturelle. La recherche montre que l’eau à base d’hydrogène aborde directement un si grand nombre des problèmes auxquels nous sommes confrontés pour obtenir plus de plaisir, de succès et de résultats dans nos activités, notre forme physique et nos sports. Et il est efficace pour un large éventail de conditions liées au stress oxydatif – bien au-delà de celles causées par nos activités ou nos efforts de mise en forme. En fait, la majorité des recherches sur l’hydrogène moléculaire H2 a été axée sur les maladies chroniques causées par l’oxydation.

Des études démontrent que l’eau riche en hydrogène présente de nombreux avantages pour la santé pour un certain nombre d’affections liées à l’oxydation, telles que le syndrome métabolique, le diabète et même les effets secondaires du traitement du cancer. 11,12 Elle est également facilement accessible et abordable.

Où puis-je me procurer de l’eau à base d’hydrogène moléculaire?

L’eau riche en hydrogène moléculaire est produite par

1) dispositifs à circulation sur demande ( ioniseurs d’eau et générateurs d’eau à hydrogène ),

2) diverses formes de magnésium placées dans l’eau pour créer de l’hydrogène moléculaire H2 par réaction chimique. (Comprimés, poudres ou bâtonnets de fumarate de magnésium ou de magnésium métalliques).

3) du magnésium contenu dans des filtres à eau spécialisés.

Les trois méthodes de production d’eau hydrogène sont disponibles auprès d’AlkaViva.

Veuillez noter que la plupart des études et recherches sur l’hydrogène moléculaire ont été réalisées avec de l’eau riche en hydrogène moléculaire.

hydrogène moléculaire diatomique H 2- Produits de l’eau hydrogénée

Pour une liste de certaines des études évaluées par les pairs sur l’hydrogène moléculaire, visitez le site ici.

Références:

1. Djordjevic D., D. Cubrilo, M. Macura, N. Barudzic, D. Djuric et V. Jakovljevic. L’influence du statut d’entraînement sur le stress oxydatif chez les jeunes joueurs de handball masculin. Mol Cell Biochem. 2011; 351 (1–2): 251–259.
2. Tanskanen M, Atalay M, Uusitalo A. Altération du stress oxydatif chez les athlètes surentraînés. J Sports Sei. 2010; 28 (3): 309–317. doi: 10.1080 / 02640410903473844.
3. Jackson MJ. Dommages musculaires au cours de l’exercice: rôle possible des radicaux libres et effet protecteur de la vitamine E. Proc Nutr Soc. 1987; 46 (1): 77–80. doi: 10.1079 / PNS19870010.
4. T. Lebarron Les actions de l’hydrogène moléculaire dans le corps, MHI, 4 mars 2013
5. Étude pilote: Effets de la consommation d’eau riche en hydrogène sur la fatigue musculaire provoquée par un exercice intense chez des athlètes de haut niveau. Med Gas Res. 12 juillet 2012; 2: 12. doi: 10.1186 / 2045-9912-2-12.
6. Ostojic SM, Stojanovic MD. L’eau riche en hydrogène a affecté l’alcalinité du sang chez les hommes physiquement actifs. Res Sports Med 2014; 22: 49–60
7. Ohsawa I, Ishikawa M., K Takahashi, M. Watanabe, K Nishimaki, K Yamagata, K Katsura, Y Katayama, S. Asoh et Ohta S. L’hydrogène agit en tant qu’antioxydant thérapeutique en réduisant de manière sélective les radicaux cytotoxiques de l’oxygène. Nat Med. 2007; 13 (6): 688–694. doi: 10.1038 / nm1577.
8. Kosuke Aoki, Atsunori Nakao, Takako Adachi, Yasushi Matsui et Shumpei Miyakawa Hong Y, S Chen, Zhang JM. L’hydrogène en tant qu’antioxydant sélectif: examen d’études cliniques et expérimentales. J Int Med Res 2010; 38: 1893-1903
9. Hong Y, S Chen, Zhang JM. L’hydrogène en tant qu’antioxydant sélectif: examen d’études cliniques et expérimentales. J Int Med Res 2010; 38: 1893-1903
10. Ostojic SM, Stojanovic MD, Hoffman JR. Efficacité de l’hydrogène moléculaire dans la gestion des lésions musculotendineuses. Med Sci Sport Exerc 2014; 46: S156 – S157
11. Huang CS, T Kawamura, Y Toyoda, Nakao A. Avancées récentes dans la recherche sur l’hydrogène en tant que gaz médical thérapeutique. Free Radical Res 2010; 44 (9): 971–982
12. Ohta S, Nakao A, Ohno K. Symposium 2011 sur l’hydrogène moléculaire médical: un symposium inaugural de la revue Medical Gas Research. Med Gas Res 2011; 1 (1): 10.
13. Kenji Dohi, Brian C. Kraemer, Michelle A. Erickson, Pamela J. McMillan, Andrej Kovac, Zuzana Flach Bartova, Kim M. Hansen, Gul N. Shah, Nader Sheibani, Thérèse Salameh et William A. Banks. L’hydrogène moléculaire dans l’eau de boisson protège contre les changements neurodégénératifs induits par une lésion cérébrale traumatique, lésion traumatique PLoS One. 24 septembre 2014; 9 (9): e108034.

l’eau hydrogénée, avantages, recherche, études, sécurité

Aperçu général de l’hydrogène hydrique moléculaire, avantages, recherche, études, sécurité

L’eau hydrogène moléculaire peut sembler nouvelle mais elle ne l’est pas.

Qu’est-ce qu’une eau riche en hydrogène moléculaire? Une eau riche en hydrogène ou une eau riche en hydrogène est une eau enrichie en eau ou infusée avec de l’hydrogène moléculaire dissous (hydrogène moléculaire H2 PAS le H2 lié à O), également appelé hydrogène moléculaire. 2 Cela signifie que des molécules d’hydrogène ou des nano-bulles d’hydrogène moléculaire sont dissoutes dans l’eau, mais ne se lient réellement à aucune des molécules d’eau H20. Un autre exemple est celui des boissons gazeuses enrichies en CO2 (gaz carbonique), ce qui confère à ces boissons leur caractère pétillant.

Nous avons donc un gaz composé de 2 molécules d’hydrogène dans l’eau. Veuillez noter que l’eau alcaline ionisée contient également plus ou moins d’hydrogène moléculaire H2 gazeux, de sorte que l’eau alcaline ionisée ou l’eau réduite par électrolyse est aussi de l’eau moléculaire à hydrogène.

Qu’est-ce que l’hydrogène?

L’hydrogène est composé de deux atomes d’hydrogène liés de manière covalente (deux atomes d’hydrogène partageant des électrons communs). Ce gaz à charge neutre est le gaz le plus petit et le plus léger de l’univers. 6 Ces qualités rendent le gaz hydrogène extrêmement unique, car il signifie que l’hydrogène moléculaire H2 peut se déplacer n’importe où dans le corps, y compris en passant la barrière hémato-encéphalique, et dans des compartiments subcellulaires tels que la mitochondrie de vos cellules. L’hydrogène moléculaire est également connu comme un gaz médical thérapeutique doté d’un potentiel médical étonnant dans la littérature scientifique. sept

L’eau riche en hydrogène moléculaire est-elle bénéfique?

BIEN SÛR!!! L’hydrogène moléculaire (eau) s’est avéré thérapeutique dans plus de 600 études scientifiques portant sur plus de 170 modèles de maladies humaines. 8 Cela signifie que l’hydrogène moléculaire (eau) a le potentiel thérapeutique d’aider la grande majorité des individus aujourd’hui. L’hydrogène moléculaire (eau) peut aider la personne aux prises avec des allergies saisonnières et la personne exposée au cancer. 9 L’hydrogène moléculaire est l’un des moyens les plus récents et les plus simples permettant à un individu de prendre des mesures préventives pour sa santé.

Voici quelques exemples d’études scientifiques faisant référence à l’hydrogène moléculaire): En 1975, une étude impressionnante démontrait que l’hydrogénothérapie hyperbare pouvait être un traitement possible du cancer. Dans cette étude, les chercheurs ont montré que l’exposition de souris à un cancer de la peau (tumeurs) à 2,5% d’oxygène (O2) et à 97,5 atomes d’hydrogène moléculaire (H2) pendant deux semaines produisait une régression spectaculaire et significative des tumeurs chez la souris. Voici une citation de l’étude:

«Après une première période d’exposition des souris à la thérapie hydrogène-oxygène, il a été constaté qualitativement (i) que les tumeurs étaient devenues noires, ( ii ) que certaines étaient tombées, (iii) que certaines semblaient avoir rétréci à leur base et être sur le point d’être «pincé», et (iv) que les souris ne semblaient subir aucune conséquence néfaste. » 5

En 2007, lorsqu’une étude novatrice a démontré que l’hydrogène moléculaire est un antioxydant sélectif qui neutralise uniquement les radicaux libres cytotoxiques. L’étude a été publiée dans le prestigieux Journal of Nature Medicine. 6 L’étude a montré que l’hydrogène moléculaire neutralise le radical hydroxyle (OH *), le radical libre le plus cytotoxique, que le corps humain ne possède pas de défense naturelle, et le convertit en eau.

Depuis 2007, la recherche médicale sur l’hydrogène moléculaire a explosé, prouvant que ce gaz avait un potentiel médical remarquable.

Études de recherche et revues sur l’hydrogène moléculaire

L’évolution de l’hydrogène moléculaire (eau): une thérapie potentielle remarquable de portée clinique

« L’hydrogène a un potentiel thérapeutique marqué pour aider à lutter contre les 8 principales maladies causant la mort répertoriées par le CDC. » 7

Hydrogène moléculaire: un antioxydant thérapeutique et au-delà

«Dans l’ensemble, l’impact de l’hydrogène moléculaire en médecine est extraordinaire. Les caractéristiques de diffusion intracellulaire non toxique et rapide de ce gaz biologique assurent la faisabilité et la disponibilité pour sa traduction clinique. ” 8

L’hydrogène moléculaire, nouvel antioxydant: aperçu des avantages de l’hydrogène pour les applications médicales

«Des publications récentes ont révélé qu’en plus de la neutralisation directe des oxydants hautement réactifs, l’hydrogène moléculaire H2 réduit indirectement le stress oxydatif en régulant l’expression de divers gènes. De plus, en régulant l’expression des gènes, l’hydrogène moléculaire H2 fonctionne comme une molécule anti-inflammatoire, antiallergique et anti-apoptotique, et stimule le métabolisme de l’énergie. En plus des preuves croissantes obtenues par des expériences sur des animaux modèles, des examens cliniques approfondis ont été effectués ou sont en cours. Étant donné que la plupart des médicaments agissent sur leurs cibles spécifiques, l’hydrogène moléculaire H2 semble différer des médicaments pharmaceutiques classiques. En raison de sa grande efficacité et de l’absence d’effets indésirables, l’hydrogène moléculaire H2 peut être utilisé de manière clinique pour de nombreuses maladies. ” 9

Comprendre les effets de base

L’hydrogène moléculaire est un antioxydant sélectif 10

L’hydrogène moléculaire semble être un antioxydant sélectif. L’hydrogène moléculaire semble également réduire un puissant oxydant, le peroxynitrite (ONOO-). Cela signifierait que l’hydrogène moléculaire pourrait protéger notre ADN / ARN et nos protéines contre les dommages (stress oxydatif). Il importe de noter que cela ne perturbe pas l’homéostasie cellulaire: l’hydrogène moléculaire H2 ne neutralise pas les radicaux libres utiles (NO, H2O2, etc.) nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

L’hydrogène moléculaire est un activateur de Nrf2 11

L’hydrogène moléculaire semble stimuler la production d’antioxydants endogènes via la voie Nrf2, ce qui signifie qu’il régule à la hausse le système antioxydant de l’organisme. Cela se traduit par la production d’enzymes plus protectrices (antioxydants) telles que le glutathion, la catalase et la superoxyde dismutase. Ces antioxydants sont puissants et aident à réduire les ROS excessives et le stress oxydatif dans le corps, qui ont été liés à presque toutes les maladies humaines. 11.5

L’hydrogène moléculaire est un régulateur molécule / gène de signalisation 12

L’hydrogène moléculaire semble être une nouvelle molécule de signalisation qui participe à l’expression des gènes, à la modulation cellulaire et à la régulation des protéines. Cela signifie que l’hydrogène moléculaire H2 peut modifier les voies de signalisation cellulaires, entraînant des avantages bien au-delà de sa fonction antioxydante. La recherche a démontré que l’hydrogène moléculaire peut réguler les cytokines, les hormones, les protéines et bien plus encore, inflammatoires. En raison de ces propriétés, l’hydrogène moléculaire peut avoir des effets anti-inflammatoires, anti-allergiques et anti-mort cellulaire.

Voici une courte liste des avantages thérapeutiques potentiels pour le corps humain qui ont été associés à la recherche sur l’hydrogène moléculaire H2:

  • Antioxydant sélectif 10
  • Effets anti-inflammatoires 11
  • La molécule la plus petite et la plus biodisponible 12
  • Aides à l’expression génique et à la régulation des protéines 13
  • Effets anti-allergiques 14
  • Mort anti-cellulaire (anti-apoptotique) 15
  • Augmente les antioxydants endogènes 16
  • Effets anti-diabétiques 17
  • Effets anticancéreux 18
  • Améliorer la fonction cognitive 19
  • Protège l’ADN et l’ARN 20
  • Effet Anti-Tumeur 21

D’après des études / preuves scientifiques, le traitement à l’hydrogène moléculaire (à l’eau) pourrait présenter des avantages:

Alzheimer 37 , arthrite 38 , polyarthrite rhumatoïde 39 , diabète de type 1 40 , diabète de type 2 41 , maladie de Parkinson 42 , BPCO 43 , asthme 44 , maladie cardiaque 45 , maladie du rein 46 , accident vasculaire cérébral 47 , tumeur 49 , SLA 50 , démence 51 , psoriasis 52 , dermatite 53 , SCI 54 , choc hémorragique 55 , maladie de Crohn 56 , maladie du foie gras 57 , cirrhose du foie 58 , pancréatite 59 , arrêt cardiaque 60 , neuropathie 61 , sclérose en plaques 62 , hépatite B 63 , athérosclérose 64 , cataracte 65 , hypertension 66 , maladie des gencives 67 , lésion cérébrale traumatique 68 , sepsie 69 , hémorragie méningée (anévrismes) 70 , maladie pulmonaire infantile 71 , syndrome métabolique 72 , lymphome 73 , rétinite 74 , syndrome de la vessie douloureuse 75 , ostéosclérose 76 , ostéoarthrite 77 , ostéoarthrite 78 , glaucome 79 , hypertension pulmonaire 80 , fibrose pulmonaire 81 , autisme 82 , dépression 83 , trouble bipolaire 84 , anxiété 85 , schizophrénie 86 , inflammation 87 , fatigue musculaire 88 , augmentation de la production d’ATP 89 , tissus mous blessures 90 , douleur 91 , blessures 92 , brûlures 93 , allergies saisonnières 94 , troubles auto-immuns 95 , résistance à l’insuline 96 , perte auditive 97 , ulcères 98 , dégâts des radiations 99 , apnée du sommeil 100 , pour ne citer que quelques exemples 170 modèles de maladie humaine

Qui peut boire de l’hydrogène moléculaire?

L’un des meilleurs atouts de l’hydrogène moléculaire est qu’il présente un profil de sécurité remarquable. Cela a été démontré de plusieurs manières:

  • Parmi plus de 600 études scientifiques, l’hydrogène moléculaire H2 n’a montré aucun effet cytotoxique ni sous-produit cytotoxique dans le corps humain. 22
  • Nous avons un niveau basal d’hydrogène moléculaire H2 dans notre circulation sanguine en tout temps, environ 1 ~ 5 micromolaires ou moins. 23
  • Les humains peuvent produire jusqu’à 10 litres d’hydrogène moléculaire H2 par jour avec une bonne alimentation contenant des fruits, des légumes et des aliments riches en fibres. Ceci est dû à la production d’hydrogène moléculaire H2 par notre flore intestinale (bactéries intestinales). 24
  • Une autre raison pour laquelle nous savons que l’hydrogène moléculaire H2 est sans danger est qu’il est utilisé depuis 1945 pour soulager le mal de décompression en plongée en haute mer. 25 La concentration en hydrogène moléculaire d’H2 a été aussi élevée que 98,87% d’hydrogène moléculaire et 1,26% d’O2, à 19,1 atm. avec des effets indésirables ou cytotoxiques minimes à nuls. L’armée américaine utilise également l’hydrogène moléculaire H2 pour la plongée en haute mer depuis les années 60. 27 Il a été démontré que l’hydrogène moléculaire est extrêmement sûr pour le corps humain. 28

Cette information nous indique que l’eau riche en hydrogène moléculaire est sans danger pour la consommation dans tous les groupes d’âge, des enfants aux adultes, en tant que boisson préventive pouvant potentiellement réduire le stress oxydatif et bien plus encore. Tout le monde, y compris les enfants, est exposé au stress oxydatif, lié à la pathogenèse de presque toutes les maladies, y compris le cancer. 29 Consommer de l’eau imprégnée d’hydrogène moléculaire est exactement ce dont notre société a besoin pour lutter contre les maladies dégénératives.

Veuillez noter que la plupart des études et recherches sur l’hydrogène moléculaire ont été réalisées avec de l’eau riche en hydrogène moléculaire.

Pour en savoir plus sur les avantages potentiels pour la santé de l’hydrogène moléculaire ou de l’eau hydrogénique et pour consulter une visite scientifique à l’appui:

(Română) Apa imbogatita cu hidrogen molecular biatomic – efecte și avantaje terapeutice împotriva cancerului

Désolé, cet article est seulement disponible en English et Română.

L’eau avec hydrogène moléculaire diatomique – la recherche clinique et les études scientifiques examinées

Molecular Hydrogen (water) Research - Peer Reviewed Studies
Molecular Hydrogen (water) Research – Peer Reviewed Studies
 

L’eau avec hydrogène moléculaire diatomique –
la recherche clinique et les études scientifiques examinées

 
Plus de 500 articles examinés (couvrant les 150 modèles de la maladie) ont démontré que L’eau avec hydrogène moléculaire diatomique ayant un potentiel thérapeutique , ou essentiellement bénéfique pour un organe du corps. Articles sur les bienfaits de l’eau avec le hydrogène moléculaire ci-dessous ne sont qu’un échantillon et sont organisées par thèmes maladie d’organes ou mécanismes d’action. Chaque élément de la liste est disponible en ligne.
Si une enquête pour la première fois la recherche sur l’eau avec d’hydrogène moléculaire, nous vous recommandons de consulter le lien ci-dessous qui vous amène à un excellent résumé examiné par de nombreux experts

Une analyse complète des avantages de l’eau avec d’hydrogène diatomique – US National Library of Medicine >>> ici

En le fichier suivant sont mentionné des études scientifiques et la recherche clinique sur l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et les os, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et du cerveau , l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et le cancer, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et les yeux et les oreilles, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire comme un antioxydant, les critiques sur l’eau avec de l’hydrogène moléculaire, de l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et le cœur, les études humaines sur l’eau avec de l’hydrogène moléculaire, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et de l’ischémie, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et du rein, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et les poumons et d’autres organes, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et le syndrome métabolique , l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et de l’intestin, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et de la peau, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et du rayonnement, l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et de la colonne , de l’eau avec de l’hydrogène moléculaire et la pancréatite, y compris des études sur l’eau avec de l’hydrogène moléculaire dans les études humaines et sécurité pour consommer l’eau avec de l’hydrogène moléculaire à long terme.

http://water-ionizers.info/wp-content/uploads/2017/05/MOLECULAR-HYDROGEN-WATER-SCIENTIFIC-STUDIES-RESEARCH-DISEASE-SAFETY.pdf

 
les produits qui génère l’eau avec hydrogène diatomique moléculaire -ici 

 

 

Impact de la qualité de l’eau sur les performances de l’ioniseur d’eau

Impact de la qualité de l’eau sur les performances de l’ioniseur d’eau

La qualité de l’eau jouera un rôle important dans la performance et la longévité de votre ioniseur d’eau – en fait, tout ioniseur d’eau. Un ioniseur d’eau a besoin d’une teneur en minéraux pour créer ces ionisations / modifications du pH et du redox ainsi que pour produire de l’hydrogène moléculaire H2 dans l’eau. Les minéraux ne sont pas seulement nécessaires, ils sont bons. Le calcium, le potassium et le magnésium sont tous naturellement présents dans l’eau et sont appelés «minéraux essentiels alcalinisants», car ils sont essentiels à notre santé.

Les minéraux dans l’eau sont conducteurs. La conductivité tient compte de la charge électrique qui produit les modifications recherchées dans l’eau alcaline ionisée. Les minéraux apportent une certaine « vitalité » à l’eau.

Une eau dépourvue de contenu minéral, telle que l’eau de osmose inverse ou de distillation, ne présente aucune conductivité et est considérée par beaucoup comme une eau «morte» ou dénaturée. Il est important de noter que toute l’eau présente dans la nature a un certain niveau de contenu en minéraux dissous, de sorte que ces types d’eaux «pures» sont littéralement un phénomène artificiel. Notre corps est conçu pour boire de l’eau minérale, du calcium pour les os et du magnésium pour le cœur, etc., et l’homme le fait depuis la nuit des temps. Ce n’est qu’au cours des dernières décennies que nous avons été exposés à de l’eau pure et sans minéraux, souvent en bouteilles.

Plus votre eau est riche en minéraux, plus facilement votre ioniseur d’eau modifiera / ionisera l’eau et obtiendra de meilleures performances d’ionisation de l’eau (pH, OR, H2) et inversement. Une eau à haute teneur en minéraux est appelée eau dure, alors qu’une eau à faible teneur en minéraux est appelée eau douce.

Cela dit, tous les ioniseurs d’eau AlkaViva produiront une gamme idéale d’eau potable saine, tant dans les zones d’eaux dures que molles, à moins qu’elle ne soit utilisée dans des situations de qualité d’eau extrême. Veuillez contacter l’assistance technique d’AlkaViva si votre eau est inhabituellement dure ou douce, car vous aurez probablement besoin d’un prétraitement (plus de détails ci-dessous).

L’eau dure a expliqué

Qu’est-ce que l’eau dure?

Si vous vivez dans une zone d’eau calcaire, vous avez peut-être remarqué des dépôts de minéraux sur votre vaisselle et votre bouilloire, ou des anneaux d’écume de savon insoluble dans votre baignoire. Ce sont des signes d’eau dure. L’eau dure est une eau qui contient de hauts niveaux de calcaire, de fer ou de magnésium. Ces minéraux ne représentent aucun danger pour la santé, sauf en très grande quantité, mais ils peuvent provoquer des réactions laissant des dépôts ou du tartre pouvant endommager les surfaces ou les appareils.

Les dépôts minéraux d’eau dure ou «calcaire» sont la précipitation de minéraux qui forment le tartre. Le tartre peut obstruer les tuyaux et réduire la durée de vie de pratiquement tous les appareils de la maison, en particulier ceux qui utilisent de l’eau chaude. L’échelle peut faire la même chose avec votre ioniseur d’eau, en réduisant le débit d’eau, les performances d’ionisation de l’eau et la longévité de l’ioniseur d’eau.

Signes d’eau dure

* Difficile de faire mousser avec du savon
* Dépôts de minéraux blancs sur votre verrerie
* Écume de savon dans votre baignoire
* Dépôts de minéraux blancs sur la pomme de douche
* Dépôts de minéraux blancs dans votre théière, fer à repasser ou autre appareil électrique utilisant de l’eau

Dureté de l’eau et performance de l’ioniseur d’eau

Un ioniseur d’eau nécessite une teneur en minéraux, car ceux-ci conduisent une charge électrique qui produit les altérations de l’eau ionisée. L’eau qui contient peu ou pas de minéraux n’a pas de voie propice à l’électrolyse ou à la «ionisation». Les ioniseurs d’eau sont conçus pour fonctionner de manière optimale dans une plage spécifique de contenu en minéraux de la source d’eau; trop de minéraux peut endommager l’ioniseur d’eau, trop peu peut entraîner une diminution des performances d’ionisation de l’eau. Avec la bonne gamme de minéraux conducteurs, votre ioniseur d’eau modifiera facilement l’eau et produira les mesures attendues des performances d’ionisation de l’eau en H2, pH et redox.

Solutions de traitement de l’eau dure

Pour protéger correctement votre investissement, vous devez d’abord déterminer le niveau de dureté de votre eau. Vous pouvez utiliser le kit de test d’eau dure fourni avec chaque ioniseur d’eau AlkaViva, faire analyser votre eau ou obtenir des données de test de votre fournisseur. Les solutions de traitement recommandées par AlkaViva sont les suivantes:

Tolérances de la qualité de l’eau extrême

AlkaViva déconseille l’utilisation d’un ioniseur d’eau sans prétraitement de l’eau présentant une ou plusieurs des mesures suivantes:

  • Dureté (ou carbonate de calcium) supérieure à 150 ppm (8,5 grains).
  • Repassez plus de .3ppm.
  • TDS inférieur à 40 ppm ou supérieur à 600 ppm.
  • Calcium au dessus de 50ppm.

Remarque: certains rapports indiqueront «ppm», d’autres «mg / l» – ils sont identiques. Utiliser délibérément votre ioniseur d’eau au-dessus de ces niveaux peut annuler votre garantie et / ou diminuer les performances de votre ioniseur d’eau.
En aucun cas, AlkaViva ou ses revendeurs ne pourront être tenus responsables de dommages matériels directs, indirects, accessoires ou particuliers, résultant de l’utilisation de leurs produits avec de l’eau dure mal traitée ou non traitée.

Programme d’assurance de la qualité de l’eau AquaSafe d’AlkaViva

De nombreuses entreprises d’ionisation d’eau vous vendront un ioniseur d’eau coûteux sans jamais mentionner l’eau dure. Si vous vivez dans une région où l’eau est dure, c’est comme jeter de l’argent par les fenêtres! Pour protéger correctement l’investissement que vous avez fait dans votre ioniseur et vous assurer d’obtenir le bon prétraitement à un prix avantageux, nous sommes fiers d’offrir notre programme d’assurance de la qualité de l’eau AquaSafe.

Le programme d’assurance de la qualité de l’eau AquaSafe vous offre deux avantages importants «d’assurance» de la qualité de l’eau:

  • Kit de test d’eau dure. Chaque générateur d’ioniseur d’eau / H2 AlkaViva comprend un kit de test d’eau dure extrêmement efficace. Le kit comprend une bandelette de test pour eau dure simple à utiliser qui, en moins d’une minute, déterminera la dureté de votre eau (le cas échéant). Les résultats du test se situent dans les plages de dureté. Nous incluons notre solution de prétraitement recommandée pour chaque gamme.
  • La gamme la plus complète de solutions d’eau dure. Le programme d’assurance de la qualité de l’eau AquaSafe vous permet d’acheter la solution de prétraitement appropriée dans les 30 jours suivant l’achat de votre ioniseur d’eau.]

autres considérations

Adoucisseurs d’eau

AlkaViva ne recommande pas l’utilisation d’un ioniseur d’eau en aval (ou après) d’un adoucisseur d’eau à échange de ions à base de sodium ou de potassium. Si vous avez un adoucisseur d’eau à échange de sodium ou de potassium, vous devrez effectuer l’une des opérations suivantes:

  • Contournez le système (si la source d’eau répond aux critères de qualité de l’eau ci-dessus).
  • Changez les raccords de plomberie et installez l’adoucisseur d’eau uniquement sur l’eau chaude.
  • Installez une unité de préfiltration d’eau par osmose inverse et une cartouche de reminéralisation pour ioniseur d’eau. L’osmose inverse supprime le sodium ou le potassium, tandis que la cartouche de reminéralisation ajoute des minéraux sains dans l’eau.

Osmose Inverse (RO) et distillateurs d’eau

les ioniseurs d’eau ne fonctionneront pas bien en aval (ou après) d’un ReverseOsmosys ou d’un distillateur d’eau. De nombreuses maisons dotées d’un système d’adoucissement de l’eau à échange d’ions auront un système OI. Ces systèmes éliminent pratiquement tout le contenu minéral et laissent l’eau sans conductivité. Si vous avez un agent de transformation ou un distillateur, vous devez effectuer l’une des opérations suivantes:

  • Contournez le système de préfiltration osmosys inverse (si l’eau de source respecte les tolérances ci-dessous).
  • Installez une cartouche de reminéralisation AlkaViva après le système ReverseOsmosys (solution simple).

Solution de traitement de l’eau douce

L’eau douce contient très peu de minéraux et de solides dissous, ce qui lui donne sa conductivité. Cette eau aurait un TDS inférieur à 40 ppm .

Dans les zones où l’eau est extrêmement douce (ou si vous utilisez un système de captage d’eau de pluie), il peut s’avérer impossible d’optimiser les performances d’ionisation de l’eau de votre ioniseur d’eau AlkaViva. Dans cette situation, une cartouche de reminéralisation AlkaViva est recommandée. AlkaViva a incorporé un mélange exclusif de 70+ minéraux organiques et inorganiques dans sa cartouche reminéralisante.

Eau de puits

La qualité de l’eau de puits peut varier considérablement et poser certains risques pour la santé si elle n’est pas testée et atténuée. L’eau de puits doit être testée avant d’être utilisée avec un ioniseur d’eau. La plupart des puits conviennent parfaitement au fonctionnement d’un ioniseur d’eau; vous ne voulez tout simplement pas être du mauvais côté de cette équation sans le vouloir.

L’utilisation de l’eau de puits soulève un certain nombre de questions lorsque l’on envisage d’utiliser un ioniseur d’eau. Outre les mesures de la qualité de l’eau en termes de performances d’ionisation de l’eau et de durabilité / longévité, les problèmes liés à la sécurité sanitaire sont également des considérations importantes lors de l’utilisation d’eau de puits.

Recommandation: De nombreux États exigent un rapport d’analyse de l’eau de puits dans les documents de clôture de la vente d’une maison. De nombreuses agences de santé locales proposent des tests gratuits d’eau de puits. Nous vous recommandons de les contacter en premier. AlkaViva offre à un prix réduit un test professionnel de l’eau effectué dans un laboratoire certifié. Plus de détails ici .

Notes IMPORTANTES:

  • Veuillez contacter AlkaViva si votre eau tombe dans l’une des catégories ci-dessus. Si votre situation nécessite une assistance technique supplémentaire, le support technique d’AlkaViva travaillera avec vous pour trouver une solution satisfaisante. Si votre eau correspond à moins de 10% de deux ou plusieurs des catégories de dureté extrême, vous risquez de rencontrer des problèmes de performances avec votre ioniseur d’eau. Vous pouvez avoir besoin d’un prétraitement. Veuillez contacter le support technique pour obtenir des conseils.
  • Si vous n’êtes pas certain de la qualité de l’eau dans votre région, veuillez contacter votre fournisseur d’eau local et demander les informations spécifiques sur la qualité de l’eau ci-dessus. Le numéro de téléphone approprié sera inscrit sur votre facture d’eau. Si vous utilisez de l’eau de puits, contactez le département de la santé de votre comté ou de votre état pour en savoir plus sur les services d’analyse de l’eau.

plus de RAISONS DE CHOISIR ALKAVIVA

AlkaViva world leaders water ionizers
AlkaViva world leaders water ionizers 5
 

Nous ne disons pas simplement que nous sommes la première société d’ionisation d’eau. Nous le prouvons!

Nous avons vendu de nombreux ioniseurs d’eau de marques renommées ( Kangen Enagic, Toyo, AlkaBlue, Nexus, KYK, Tyent, Life Ionizer EmcoTEch, BionTech ) et pensons que tous les modèles d’ioniseurs d’eau de haute qualité (quelle que soit la marque) constituent une bonne modification de l’eau. La similitude se termine là. Les différences concernent la puissance de filtration de l’eau , la technologie, la sophistication et la conception ( électrodes SMART et systèmes de nettoyage des électrodes DARC II , performances optimales AutoAdjust avec faible consommation ), la qualité de fabrication et la durabilité. Notre objectif unique est l’importance de l’eau propre. Les performances (et les tests ) du filtre UltraWater d’AlkaViva sont uniques.

Nous sommes la seule société à représenter deux grands fabricants proposant des modèles d’ioniseur d’eau remplissant différentes niches. Nous vous offrons ce qu’il ya de mieux en matière de filtration de l’ eau , performances de l’ioniseur d’eau , électrodes , système de nettoyage des électrodes , durabilité et expérience client. C’est le choix. C’est intelligent.

Nous vendons SEULEMENT des ioniseurs d’eau coréens (des plus grands fabricants mondiaux – EmcoTech, BionTech)
 

EMCOTECH -1er fabricant pour AlkaViva

https://royalwater.fr.ec21.com/company_info.html

  • – établi en 1970
  • – Nombre total d’employés 501 – 1000
  • – revenu annuel de plus de 100 millions USD

EmcoTech est vendu dans plus de 60 pays, le marque de ioniseurs d’eau les plus populaires et les plus vendus au monde.

BionTech – 2e fabricant pour AlkaViva

https://biontech.fr.ec21.com/entreprise_info.html

icône FONDÉ 1986
icône EMPLOYÉS 101-500
icône REVENU ANNUEL 10 000 000 USD à 50 000 000 USD

EXPORTATIONS dans plus de 25 pays, 50% du marché coréen

Recherchez et comparez les fabricants pour AlkaViva avec d’autres fabricants, par exemple Tyent.

https://tyent.en.ec21.com/

  • – établi en 1995
  • – Total des employés 51-100
  • – Chiffre d’affaires annuel : 5 000 000 à 10 000 000 USD

OU CHANSON (TAIWAN) https://cswater.fr.ec21.com/company_info.html

Essayez de chercher des données sur KANGEN ou d’autres personnes… Je pense que les chiffres parlent d’eux-mêmes Bien que nous reconnaissions que nous avons nos inconvénients de temps en temps

Autres produits vendus sont fabriqués aux États-Unis ou dans l’UE
  Nous ne vendons pas de produits chinois.

Un ioniseur d’eau est un investissement sérieux, il est donc important de savoir qui vous achetez. AlkaViva est le plus ancien importateur direct aux États-Unis. Entre nos deux partenaires fondateurs, vous bénéficiez de plus de 30 ans d’expertise spécifique du secteur américain des ioniseurs d’eau . Pratiquement tous nos concurrents américains ont commencé avec nous en tant que concessionnaires, y compris Life Ionizers TM , Tyent, Echo et Chanson. Nous avons contribué au développement et au lancement d’une nouvelle technologie majeure d’ionisation de l’eau qui a été imitée par de nombreuses autres, telles que les électrodes / plaques MESH et les systèmes de nettoyage d’électrodes améliorés MARC / DARC . Nous avons joué un rôle clé dans le lancement et la fourniture de composants d’ionisation de l’eau destinés à des applications commerciales. Nous fournissons notamment à la société Tennant, des cellules à eau pour sa gamme de produits de nettoyage pour sols Ec-H 2 O. Ec-H 2 O a été la première application réussie de la technologie d’ionisation de l’eau sur le plan commercial et a remporté de nombreux prix internationaux.

Ensemble, nos partenaires OEM offrent 69 ans de fabrication d’ioniseurs d’eau. Tous deux détiennent les certifications ISO 9001 et 14001 , possèdent des brevets trop nombreux pour être énumérés et ont remporté de nombreux prix pour leurs pratiques et leurs produits. Les deux sont fermement enracinés dans la recherche et le développement en cours et dans les pratiques de gestion de la qualité.

Vous pouvez être sûr que notre histoire, notre expérience, nos connaissances et nos partenariats nous permettent d’approvisionner les produits les plus performants auprès des meilleurs fabricants du monde. Les fabricants qui possèdent les meilleures certifications et la dernière technologie de pointe en ioniseurs d’eau vous garantissent le meilleur achat.

Voici un échantillon d’innovations parmi les premières du secteur mises au marché par AlkaViva:

Progrès de la technologie des électrodes:

  • AlkaViva a été la première entreprise à lancer des électrodes MESH.
  • Technique de revêtement de platine pulvérisée de manière robotisée qui permet d’obtenir une surface d’électrode précise et hautement uniforme.
  • Lancement des nouvelles électrodes intelligentes offrant l’efficacité et le rendement les plus élevés pour la production d’altération ORP et H2.
  • La seule entreprise à proposer une technologie membranaire exclusive.
  • introduit la nouvelle génération SMPS & AutoAdjust pour alimenter les électrodes de manière optimale en fonction de (changements dans) votre eau d’entrée

Progrès du système de nettoyage d’électrode:

Progrès de filtration de l’eau:

Tests indépendants:

Autres raisons de choisir AlkaViva:

Performance de l’ioniseur d’eau

Performance de l’ioniseur d’eau

Ce que vous devez savoir sur les performances des ioniseurs d’eau…

Les performances de l’ioniseur d’eau ne sont PAS absolues. Cela dépend de trois variables importantes: la qualité de l’eau, la puissance appliquée à chaque réglage et le débit d’eau. Outre ces trois variables, les performances année après année sont importantes et dépendent de l’efficacité du système de nettoyage des électrodes de l’ioniseur d’eau pour maintenir les électrodes et les membranes propres. Méfiez-vous de toute entreprise ou de tout vendeur qui vous dit «notre ioniseur d’eau fera le« X ». Ce n’est tout simplement pas vrai. Ce qui est vrai, c’est que lorsque vous comprenez les variables et les systèmes de nettoyage à ioniseur d’eau, vous pouvez faire un choix éclairé. Découvrez comment notre technologie AutoAdjust permet de surmonter ces trois variables et pourquoi le nettoyage DARC II permet d’optimiser les performances d’ionisation de l’eau au fil du temps. Soyez intelligent.

Vérité: au fil des ans, l’industrie de l’ionisation d’eau alcaline a fait l’objet d’allégations non documentées sur le rendement de l’ionisation de l’eau autour du pH et du potentiel redox, et désormais de l’hydrogène moléculaire (H2).

Vérité: beaucoup de gens qui vendent des ioniseurs d’eau alcalines déclarent des performances absolues, comme dans notre ioniseur d’eau fera «X».

Vérité: vous pouvez couper à travers tout cela. Vous trouverez ci-dessous quatre informations à connaître sur les mesures de performance de tout ioniseur d’eau électrique.

Votre source d’eau compte.

Ce premier point ne saurait être assez souligné. Les niveaux de performance d’ionisation de l’eau sont fortement influencés par la source d’eau – qu’il s’agisse de H2, du pH et / ou du redox. Tout ioniseur d’eau fonctionnant avec de l’eau calcaire ou avec des niveaux élevés de minéraux ou de solides dissous totaux (TDS) sera toujours plus performant. Plus l’eau est dure ou minéralisée, meilleures sont les performances d’ionisation de l’eau. Inversement, le même ioniseur d’eau dans une eau douce à faible teneur en minéraux aura toujours un rendement inférieur à celui d’une eau dure.

Les comparaisons ne sont légitimes que si elles utilisent exactement la même source d’eau. Méfiez-vous des importateurs des zones d’eaux dures qui surestiment leurs performances. Par exemple, Life Ionizers ™ est situé à Carlsbad, en Californie. Ils ont extrême TDS – plus de 600 ppm 1 . En revanche, notre TDS à Reno correspond à 10% de celui entre 60 et 70 ppm. Toute entreprise d’ionisation d’eau crédible indiquera une gamme de performances d’ionisation de l’eau. Pas absolus.

Le débit de votre eau est important.

Le deuxième point important est que le débit d’un ioniseur d’eau affectera les performances d’ionisation de l’eau. Toutes choses étant égales, un débit d’eau plus lent produira davantage de performances d’ionisation de l’eau car l’eau restera plus longtemps en contact avec les électrodes. Certains fabricants produisent intentionnellement des ioniseurs d’eau avec des débits plus faibles pour compenser les électrodes moins efficaces. Ralentir le débit augmentera aussi généralement le pH, et l’eau à pH élevé n’a pas bon goût pour la plupart des gens. La grande majorité des buveurs d’eau alcaline ionisée s’arrêtent sur des plages de pH plus basses pour boire régulièrement.

L’électrode, ça compte.

Les ioniseurs d’eau offrent des niveaux alcalins sélectionnables – généralement quatre – que vous choisissez en appuyant sur un bouton. Chaque fois que vous choisissez un niveau supérieur, les électrodes sont alimentées en puissance et la performance d’ionisation de l’eau augmente progressivement. Les ioniseurs d’eau qui annoncent une puissance élevée (certains atteignent même les 800 watts!) ne font que dire ironiquement qu’ils possèdent des électrodes et des systèmes de membrane inefficaces. Un point extrêmement important et souvent négligé est que les ioniseurs d’eau qui utilisent une puissance plus élevée subiront une chaleur d’électrode plus élevée. Lorsque les électrodes deviennent chaudes, le placage de platine se détériore. Le placage compromis offre moins de performances d’ionisation de l’eau au fil du temps. De nombreux ioniseurs d’eau revendiquent une puissance supérieure comme solution aux performances d’ionisation de l’eau. À long terme, ce n’est pas.

AutoAdjust dans AlkaViva L’ioniseur d’eau détecte la dureté de l’eau filtrée et ajuste / règle dynamiquement la puissance appliquée aux électrodes en fonction des besoins.

Le nettoyage des électrodes est roi.

L’efficacité du système de nettoyage des électrodes d’un ioniseur d’eau affecte les performances d’ionisation de l’eau au fil du temps. C’est aussi un point négligé. Vous pouvez obtenir une eau parfaitement minéralisée, les électrodes les plus performantes, un débit d’eau et une puissance appropriés, mais si votre ioniseur d’eau ne parvient pas à éliminer le tartre, ses performances d’ionisation de l’eau chuteront. Rapidement, si vous avez une eau très dure. Nous avons testé des ioniseurs d’eau à grande échelle ne produisant aucune altération de l’eau. Pour obtenir des performances optimales en matière d’ionisation de l’eau, les électrodes doivent rester propres, au fil du temps. L’efficacité du système de nettoyage des électrodes d’un ioniseur d’eau est essentielle. Ne vous laissez pas induire en erreur par les noms astucieux des systèmes de nettoyage des électrodes: tout se résume au ratio de nettoyage acide à alcalin. Lorsque vous magasinez, demandez quel est le taux de nettoyage et comment le système y parvient. Si vous n’obtenez pas une réponse claire, lancez. Vite.

La solution ultime.

Bien que nous ne puissions pas contrôler l’eau de source, nous vous proposons les solutions les plus avancées et les plus efficaces pour toutes les autres variables.

Commodité. Vous voulez un débit d’eau assez rapide, mais pas trop rapide. Des débits ultra-rapides réduiront non seulement les performances d’ionisation de l’eau, mais compromettront considérablement la filtration de l’eau. Les filtres à eau fonctionnent au temps de contact. Plus le débit d’eau est rapide, plus le temps de contact est court, en particulier dans les filtres à eau GAC et à la vitamine C. La série d’ioniseurs d’eau AlkaViva H 2 fonctionne à 3 l / min, ce qui représente l’équilibre idéal entre d’excellentes performances d’ionisation de l’eau et une excellente filtration de l’eau.

Filtration supérieure de l’eau. Les filtres UltraWater fabriqués aux États-Unis sont les seuls filtres à ioniseur d’eau qui ont été testés de manière indépendante contre 172 contaminants et dont la réduction a été réduite à 99,9%. Même le plus dur. Il n’existe pas de meilleur filtre à eau, car AlkaViva pense qu’une eau saine doit commencer par être propre.

hydrogène moléculaire H2 Technologie d’infusion. Nous employons la conception et la fabrication très avancées d’ ÉLECTRODES INTELLIGENTES . Ensuite, nous associons les électrodes intelligentes à notre propre technologie membranaire brevetée, optimisée pour produire des performances optimales en hydrogène moléculaire H2 et ORP-eau.

Un nettoyage supérieur des électrodes signifie une ionisation durable de l’eau et une performance durable. Les ioniseurs d’eau AlkaViva série 2 utilisent notre système de nettoyage DARC II, qui a été récemment amélioré et qui, auparavant (en tant que DARC), était pendant 9 ans le meilleur système de nettoyage de l’industrie. DARC II offre le rapport de nettoyage 1: 1 le plus efficace en utilisant un système à polarité inversée en permanence, contrôlé par une vanne en céramique sans détartrage.

Efficacité. Les ioniseurs d’eau AlkaViva H 2 utilisent le système d’alimentation le plus sophistiqué et le plus avancé. La densité de courant correcte assure la plus longue durée de vie de l’électrode et n’est possible qu’avec des plaques plus sophistiquées (de plus petite taille). Vous obtenez l’efficacité énergétique et les performances d’ionisation de l’eau. Alors que d’autres ioniseurs d’eau moins avancés sont nécessaires pour utiliser une puissance maximale de 800 watts afin d’obtenir des performances d’ionisation de l’eau, les ioniseurs d’eau AlkaViva H 2 fonctionnent avec une puissance de crête de 150 watts assurant une densité de puissance fantastique, des performances d’ionisation de l’eau inégalées et une plaque / électrode durable la vie. Notre alimentation comprend également le réglage automatique, qui ajuste automatiquement la puissance de fond grâce à la technologie de modification de la largeur d’impulsion, optimisant ainsi les performances d’ionisation de l’eau. Vous obtenez une excellente ionisation / altération de l’eau – même à meilleur goût et à des niveaux de pH inférieurs à ceux que boivent la plupart des gens.

Tests indépendants. AlkaViva est la seule entreprise d’ioniseur d’eau à avoir commandé à un laboratoire indépendant, certifié par l’EPA, des données sur les RÉSULTATS de différentes marques en matière de PERFORMANCE DE l’ EAU et à prouver notre point de vue sur l’efficacité et la performance. Plus gros n’est tout simplement pas meilleur. En ce qui concerne la technologie, y compris les ioniseurs d’eau, la taille est réduite.

Remarque sur l’hydrogène moléculaire H2 Performance: bien que nous comprenions la science fondamentale de la production de H2 moléculaire pendant l’électrolyse, c’est un nouvel objectif dans notre industrie. Personne ne comprend parfaitement toutes les nuances uniques de ce processus électrochimique délicat. Nous ne savons pas exactement comment certaines propriétés, en plus de la dureté et de la TDS, affectent les performances de l’H2 moléculaire. Hormis la TDS et la dureté, il est tout à fait possible que certaines propriétés chimiques de l’eau donnent de meilleures performances et d’autres à moins.

C’est beaucoup d’informations. Cependant, nous estimons que ce sont des points importants que les clients bien informés doivent prendre en compte avant de lire – et de croire – la déclaration d’une entreprise selon laquelle «notre ioniseur d’eau fait X».

Pour obtenir des avantages optimaux, nous proposons le nettoyage des électrodes DARC II d’AlkaViva et nos électrodes intelligentes parfaitement alimentées pour une efficacité maximale et des performances durables en matière d’ionisation de l’eau. Exactement ce que tu veux.

1) http://www.carlsbadca.gov/civicax/filebank/blobdload.aspx?BlobID=25132

Électrodes en l’ionisateur d’eau

Électrodes ionisantes: le cœur de la matière

Nous buvons de l’eau ionisée alcaline pour des propriétés saines. Les électrodes créent l’ionisation qui offre ces avantages. Comprendre les électrodes, c’est comprendre l’importance de votre système cardiaque pour votre santé en général.

La cellule à eau est le cœur d’un ioniseur. Il consiste en une série d’électrodes (plaques), chacune séparée par une membrane. Cette page explique en quoi les technologies des électrodes diffèrent et ce que cela signifie pour les performances de l’ioniseur et, finalement, pour votre santé.

Il y a tellement de battage publicitaire et de désinformation sur les électrodes ou les plaques. Certains disent que les grandes assiettes sont meilleures. D’autres vous font penser que plus d’assiettes sont meilleures. Certains annoncent plus de puissance – comme 800 watts – comme si nous alimentions des subwoofers de 20 pouces. Nous ionisons de l’eau. La réalité est que des plaques plus grandes, plus nombreuses ou plus puissantes entraînent une ingénierie peu efficace et des matériaux et une fabrication de qualité inférieure. Plus ou plus gros ne signifie pas une meilleure performance. Un point souvent négligé mais pourtant extrêmement important est que plus de puissance signifie aussi plus de chaleur, ce qui signifie que le placage de platine se décompose plus rapidement à la surface de l’électrode. Cela équivaut à de mauvaises performances dans le temps.

Raccourci de Smart Shopper
Ce que vous devez savoir sur les électrodes …AlkaViva eau ioniseur électrodesIl y a tellement de battage publicitaire et de désinformation sur les électrodes. Vous entendrez plus gros et / ou plus sont meilleurs. On annonce 13 plaques et 800 watts. Nous ionisons de l’eau sans alimenter les subwoofers de 20 pouces! Des assiettes plus grandes, plus nombreuses ou plus puissantes signifient réellement une ingénierie inefficace, des matériaux de mauvaise qualité et une fabrication médiocre – PAS de meilleures performances. Considérez ceci aussi: plus de puissance signifie plus de chaleur qui décompose plus rapidement le platine, ce qui entraîne de mauvaises performances.Il y a aussi du battage publicitaire autour du type de plaque. La performance ne concerne pas le type de plaque, mais plutôt la sophistication de l’ingénierie et la qualité des matériaux et de la fabrication.
Renseignez-vous sur quelques notions de base et vous comprendrez facilement pourquoi nos électrodes intelligentes vous offrent l’ingénierie la plus avancée, ainsi que les meilleurs matériaux et méthodes de fabrication. Cela signifie une performance plus efficace et une durabilité durable. C’est puissant. C’est intelligent.

Il y a aussi du battage publicitaire autour du type de plaques. Encore une fois, la performance ne dépend pas du type de plaque mais de la sophistication de l’ingénierie et de la qualité des matériaux et de la fabrication.

Après avoir appris quelques notions de base, vous comprendrez facilement pourquoi nos électrodes intelligentes vous offrent une ingénierie de pointe, ainsi que les meilleurs matériaux et méthodes de fabrication. Cela se traduit par des performances plus efficaces et une durabilité durable. Tout ce que les acheteurs avertis recherchent.

Électrodes intelligentes

Les électrodes intelligentes commencent avec des matériaux de la plus haute qualité. Nous utilisons du titane pur à 99,9% du Japon et du platine de la plus haute qualité.

Les électrodes sont conçues en utilisant une conception plate avancée qui offre une surface plus efficace que les plaques fendues ou maillées de la même taille.

Ensuite, les électrodes sont électrodéposées de manière robotisée en utilisant une technique brevetée. Un bras robotisé commandé par ordinateur est utilisé pour appliquer le platine, sous pression, plusieurs fois et sous différents angles, ce qui permet l’application de placage la plus précise. La surface de la plaque résultante peut diriger un flux d’électrons uniforme et fournir la saturation de puissance la plus efficace.

Notre procédé de galvanoplastie exclusif et les électrodes intelligentes résultantes présentent des avancées technologiques et des caractéristiques de performance améliorées qui permettent une performance supérieure de l’ioniseur des manières suivantes:

  • Adhérence supérieure en platine
  • Conductivité supérieure permettant une puissance inférieure et une efficacité supérieure
  • Surface accrue; jusqu’à 3 fois le nombre de sommets sous forme de plaques plongées lisses
  • Optimisation de la dynamique du flux d’eau sur la surface de la plaque grâce aux sommets (performances accrues prouvées par des tests indépendants certifiés US EPA)

Lorsque vous en apprendrez plus sur les électrodes, vous pourrez facilement comprendre ce qui place les électrodes intelligentes dans une catégorie à part.
Obtenez votre doctorat en électrodes en cliquant sur chaque sujet ci-dessous .

Composition du matériau
Le titane est le matériau de base de chaque électrode / plaque d’ioniseur, car il s’est avéré sûr et efficace. Il est résistant à la corrosion, présente le rapport résistance / poids le plus élevé de tous les métaux, est très durable et démontre la capacité de changer facilement de polarité, élément essentiel du processus d’ionisation. Les meilleures plaques d’ionisation sont recouvertes de platine car une étude réalisée en 1992 par le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être, a montré que le platine était le seul matériau totalement sûr à utiliser dans le placage / revêtement par ioniseur d’eau.

Types d’électrodes
Il existe trois types de plaques de base:

Assiette plate: La conception de l’assiette la plus courante, la plus simple et la plus courante
Mesh Plate: Une configuration plus récente et techniquement avancée.
Plaque fendue ou «hybride»: Une version moins coûteuse et moins efficace de la technologie des plaques à mailles.
Smart Electrodes: Les électrodes intelligentes de nouvelle génération intègrent le meilleur de chaque conception. Plus de détails dans la section « Plaques maillées ou massives ».

Indépendamment de ce que vous lisez, la partie la plus critique d’une électrode n’est pas le type mais plutôt la façon dont les électrodes sont conçues, quels matériaux sont utilisés et comment ils sont appliqués ou fabriqués.

 

Plaques maillées ou solides?
électrodes ioniseur d’eau
Faites confiance à notre expérience.
Nous avons mené l’industrie dans l’évolution de la conception des plaques. Nos modèles les plus anciens utilisaient des plaques pleines. Nous avons introduit le maillage sur le marché en 2006. Et, en 2015, nous avons introduit nos électrodes intelligentes. Au cours de nos 15 ans et plus, nous avons testé, vendu et entretenu toutes les conceptions de plaques. Nous nous efforçons d’obtenir d’excellentes performances de haut niveau et, surtout, des performances durables. Voici ce que nous avons appris.

Différentes assiettes. Des résultats différents.
Les plaques d’électrolyse – ou électrodes – fournissent le courant électrique à l’eau, ce qui crée l’altération souhaitée. Chaque entreprise revendique son propre design de plaque. Certains taille de plaque. Certains le nombre. Certains deux. La réalité est que les performances de l’ioniseur ne dépendent pas uniquement de celles-ci. Technologiquement, la qualité conductrice de la surface de placage (surface utile), des membranes, de la fourniture de puissance et du débit sont tous des facteurs critiques.

Assiettes plates traditionnelles (conception la plus ancienne).
Les plaques traditionnelles plates (ou pleines) sont la conception la plus ancienne et ont été dans nos premiers modèles. Ils sont toujours utilisés dans les modèles KangenTM et autres. Ils offrent la plus grande surface et sont moins sensibles à la formation de tartre. Cependant, ils fournissent une saturation de puissance incohérente car il n’y a rien pour organiser le flux du courant, qui emprunte le chemin de la moindre résistance. Pensez à une assiette plate comme à un jardin «plat» et au courant comme à l’eau. Lorsque vous arrosez un jardin plat, il coule vers les zones basses et les piscines. De même le courant dans les assiettes plates. En raison de cette mise en commun, ils ont une surface moins efficace, sont moins efficaces et nécessitent donc plus de puissance. Une puissance élevée peut créer de la chaleur qui dégrade le placage et diminue les performances au fil du temps.

Plaques fendues et maillées (ancien modèle).
électrodes ioniseur d’eau
Nous étions responsables du lancement de la révolution des plaques maillées en 2006 et nous les vendions depuis plus de dix ans. Nous avons testé mais jamais vendu des plaques à fentes. Les plaques maillées et fendues utilisent le même principe. Ils utilisent un modèle de grille pour créer un chemin plus défini pour le courant, avec une distribution cohérente. Pensez à arroser un jardin labouré en rangées. Les canaux d’eau dans les rangées assurent une distribution plus uniforme. Même la distribution d’énergie signifie de meilleurs résultats avec moins d’énergie. Cependant, en raison des vides dans le réseau, ils peuvent avoir une surface inférieure. Ainsi, certaines entreprises maîtrisent leurs assiettes pour obtenir plus de performances, ce qui nuit à long terme. De plus, en raison des nombreux coins et recoins inhérents au motif de grille, nous avons constaté qu’ils étaient plus sensibles aux incohérences dans l’épaisseur du placage. Ils sont également plus susceptibles de former du tartre dans les zones d’eau calcaire. Par conséquent, la performance dans le temps en souffre.

La prochaine génération: les électrodes intelligentes.
Et si vous pouviez combiner les meilleurs attributs de chaque conception et avoir le meilleur des mondes? Vous pouvez!
Les électrodes intelligentes sont fabriquées selon une nouvelle technique exclusive. La robotique est utilisée pour électroplaquer le platine plusieurs fois sous pression et sous différents angles, créant ainsi un motif unique en forme de grille. Cela permet un flux de courant uniforme et fournit une saturation de puissance super efficace. Nos nouvelles électrodes intelligentes vous offrent:
• Une nouvelle technique de revêtement sur plaque pleine qui fournit le placage le plus épais et le plus uniforme qui crée une distribution de puissance très uniforme et efficace.
• La plus grande surface utile.
• Plus de courant dans l’eau signifie de meilleures performances.
• Des niveaux de puissance plus efficaces (moins élevés) réduisent la chaleur et la dégradation.
• Aucun des inconvénients de conception qui viennent avec « des coins et des recoins » dans les plaques de maille.
• Performance supérieure (surtout dans le temps).

En bref, vous obtenez les avantages de solide. Et maille. Dans un nouveau design de plaque révolutionnaire.
C’est SMART.

électrodes ioniseur d'eau

électrodes ioniseur d'eau

 

Placage ou trempage
Les résultats de recherche et de développement à long terme issus d’une étude réalisée en 1992 par le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-être social indiquent que le platine est le seul matériau totalement sûr à utiliser dans le placage / revêtement par ioniseur d’eau.

Deux méthodes distinctes – Placage (trempage) et revêtement; sont utilisés pour appliquer la surface de platine sur la plaque de titane:

Placage: Aussi connu sous le nom de revêtement ou trempage, le placage est le processus par lequel une plaque de titane est immergée dans une solution de platine. C’est le procédé de fabrication le plus utilisé en raison de sa rentabilité.

Revêtement: Aussi connu sous le nom de galvanoplastie, le revêtement est un processus techniquement avancé conçu pour atteindre un degré supérieur de cohérence et d’uniformité.

Les deux plus grandes différences entre le placage et le revêtement sont:

La quantité de cristaux de titane produite

Les caractéristiques de couverture de surface

Les exemples suivants illustrent visuellement deux techniques distinctes d’application du platine, le placage (trempage) et le revêtement (galvanoplastie).

Placage ou trempage

La poussière et les vides sont clairement visibles

image d'une cellule ionisante immergée dans l'eau
Surface de la plaque par le haut:
Les taches noires représentent des vides
image d’une cellule ionisante immergée dans l’eau
Société D
Méthode de trempage

X 6000 (section transversale):
X 6000 (coupe transversale)

Société D / H
Méthode de trempage

Revêtement AlkaViva (galvanoplastie)
Notez les sommets distincts (pics et vallées) et une surface cristalline tridimensionnelle, comparés à la surface incohérente des électrodes plongées.

placage de cellules ioniseur d'eau

Surface de la plaque par le haut:
Pas de vides, des taches fines ou des incohérences
placage de cellules ioniseur d’eau
Plaque AlkaViva
(platine revêtue)

plaque d'ioniseur d'eau
X 6000 (section transversale):
Pas de vides, des taches fines ou des incohérences
plaque d’ioniseur d’eau
Assiette AlkaViva
(platine revêtue)

Prévention de la lixiviation du titane
AlkaViva est capable d’empêcher totalement le lixiviation du titane sur les électrodes par deux méthodes:Couverture complète et uniforme. Notre procédé de revêtement surpasse tous les autres procédés de l’industrie de l’ionisation pour recouvrir de manière plus complète et uniforme les plaques de titane avec du platine pur, y compris tous les bords et toutes les surfaces.Utilisation plus efficace du pouvoir. Cela signifie que nous pouvons appliquer moins d’énergie de manière plus efficace, ce qui crée beaucoup moins de chaleur et de stress sur la plaque pendant les phases de charge électrique.Consultez un résultat d’analyse certifié du laboratoire Primacy de l’Environmental Protection Agency des États-Unis pour l’État du Nevada, qui indique qu’il n’y a pas de lessivage.

Résultats optimaux sans additifs
AlkaViva utilise des technologies exclusives qui permettent d’obtenir des résultats optimaux d’alcalinisation et d’acidification sans utiliser de solutions (potentiellement nocives) telles que des activateurs de sel.

Ce n’est pas TOUT sur les électrodes: les membranes
Tous les ioniseurs utilisent des membranes absorbant les ions pour séparer les électrodes et permettre à l’eau de «séparer par voie ionique» l’eau en un flux alcalin et acide. La membrane est absolument essentielle au fonctionnement d’un ioniseur. Vous pouvez avoir une plaque bien conçue, alimentée de manière optimale, mais si vos membranes sont mauvaises, vos performances sont médiocres. D’autres fabricants d’ioniseurs achètent leurs membranes auprès de sources extérieures. En comparaison, les membranes de perfusion d’AlkaViva sont fabriquées en interne et sont pressées par ultrasons plutôt que chimiquement liées. Ceci vous fournit une membrane nettement supérieure, conçue pour fonctionner spécifiquement avec nos électrodes intelligentes, vous offrant des performances inégalées.

Nos concurrents utilisent plus de watts et d’ampères, répartissant la même tension d’entrée sur une plus grande surface, ce qui réduit leur efficacité. Ils ne fournissent pas le pouvoir de manière égale ou efficace et doivent le faire avec une plus grande résistance.

Plus de puissance signifie plus de chaleur, ce qui signifie que le placage de platine se décompose plus rapidement à la surface de l’électrode. Cela équivaut à de mauvaises performances dans le temps.

Alors maintenant, vous pouvez voir qu’en vérité, plus gros n’est pas meilleur. C’est la raison pour laquelle l’industrie électronique (et d’autres) a montré que, lorsque la technologie progresse, il en résulte généralement des appareils plus petits, plus puissants. Pourquoi les ioniseurs seraient-ils différents? La vérité est qu’ils ne le sont pas.